Dya/ lutte contre la pauvreté et autonomisation des femmes : la mairie casque 12 millions

0
465

Dans la poursuite de ses activités liées à la promotion des femmes, surtout leur autonomisation dans le milieu où elles évoluent, la municipalité de Dya a offert  une enveloppe de 12 millions de francs à 68 groupements sur une population de 3000 femmes que compte la commune de Dya. Ses financements ont été libérés hier, Dimanche 15 Janvier, par le maire Tamsir Guèye en présence du Bureau municipal et une forte représentation de femmes. Au-delà d’une volonté d’apporter une réaction positive aux promesses électorales, ce programme est aussi le prétexte de soutenir les femmes dans leurs activités économiques et sociales, mais à une échelle plus élevée. Autrement dit, aller en direction d’une transformation structurelle des activités féminines. Pour le bureau municipal de Dya, cette démarche consiste à offrir à ces centaines de femmes des activités plus décentes, capables de couvrir l’essentiel de leurs besoins quotidiens. Par la même occasion, la municipalité de Dya a octroyé aux trois (3) postes de santé de la commune ( Dya, NGothie et Sogue) un lot de lits d’hôpitaux pour améliorer les conditions d’accueil dans chacun de ces postés de santé. Ce matériel comme prévu est renforcé par une enveloppe de 7,4 millions de francs dont 3,7 millions de fonds propres, 3,2 millions de subvention municipale et 500 mille frs pour achat de carburant. Compte tenu des énormes difficultés que traversent ces postés de santé (coût élevé de la facture d’électricité, insuffisance du plateau technique) entre autres besoins, ces équipements comme indiqués par le maire Tamsir Guèye vont aider sensiblement à la transformation des services d’accueil, et les conditions d’hospitalisation dans ces petites structures de santé qui attendent impatiemment l’appui de l’État pour devenir performants.

ABDOULAYE FALL

Leave a reply