El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

0
264

(APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens El Hadji Malick Ndiaye a remis symboliquement, jeudi, à Thiès les clefs de 500 taxis à gaz neufs au collectif des GIE de chauffeurs de taxi agréés à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass.

Quatre-cent soixante-trois de ces 500 taxis ont été financés par le constructeur automobile Iran Khodro (IKCO), maison-mère de l’usine de montage de voitures sénégalo-iranienne Seniran Auto S.A., basée à Thiès. Les 37 autres ont été financés par la DER/FJ.

Cette cérémonie a aussi marqué la relance de la production de voitures par l’usine Seniran Auto, sise à la ZAC de Thiès.

Aux côtés d’Ibrahima Thiam, secrétaire d’Etat au développement des PME/PMI, Malick Ndiaye a coupé le ruban de cette chaîne de véhicules, en présence de l’ambassadeur d’Iran au Sénégal Hassan Asgari et du PDG de IKCO Hesham Yekke Zareh.

D’un coût de 8,4 millions de francs CFA, ces véhicules sont payables sur 36 mois. Un prix jugé “abordable“ par le président du collectif des GIE d’opérateurs de taxis, Modou Fall Samb.

Le ministre en charge des transports s’est dit “impatient“ de voir ces voitures mises en service et les anciens modèles aller à la casse.

Pour Malick Ndiaye, ce projet traduit “le dynamisme et le progrès notés dans la modernisation du parc de transport en commun“.

Il s’inspire des instructions du président de la république pour la mise en place de systèmes de transport de qualité et de coûts compétitifs.

“Le contexte actuel d’insécurité routière plaide pour l’accélération du programme de renouvellement du parc de véhicules“, a-t-il dit.

Selon lui, le gouvernement ambitionne d’ “amplifier la contribution directe des services de transport aux performances économiques et sociales“.

Modou Fall Samb, président du collectif des GIE d’opérateurs de taxi, a salué l’agrément dont ont bénéficié les vingt GIE qu’il dirige, pour opérer à l’AIBD.

Il s’est aussi félicité du programme de renouvellement du parc automobile, tout en sollicitant une rencontre avec le ministre, pour lui faire part des difficultés auxquelles ils sont confrontés.

“En investissant dans cette flotte de taxis neufs, a relevé Malick Ndiaye, nous renforçons notre engagement envers la qualité de service de transport pour nos citoyens“.

Ces véhicules modernes sont équipés des dernières technologies pour assurer la sécurité et le confort des usagers dans le respect des normes environnementales, a-t-il dit.

Les nouveaux taxis sont hybrides. Ils peuvent fonctionner au gaz et à l’essence.

Selon le PDG de IKCO, Hesham Zareh, sa société est “prête à régler définitivement le problème du transport terrestre au Sénégal“, si les autorités sénégalaises la soutiennent.

Iran Khodro est disponible pour proposer trois types de véhicule : des taxis, des minibus et des bus de transport interrégional, a-t-il assuré.

Leave a reply