Élection du chef de village de Barry Ndondol : le collectif des chefs de carré choisit Djibril Faye

0
331

La fonction de chefs de village aiguise des appétits. En effet, le collectif des chefs de carré pour la défense des intérêts de Barry Ndondol a organisé un point de presse pour s’opposer à l’élection de Thierno Sow comme chef de village. Ce collectif des 52 chefs de carré à qui on a refusé le vote, réuni le 3 septembre, a introduit une lettre d’opposition auprès du Sous-Préfet de Ngoye pour manifester sa désapprobation totale et absolue de cette élection.   .

Ce collectif veut avoir son propre chef de village en la personne de  Djibril Faye. Le collectif des chefs de carré pour la défense des intérêts de Barry Ndondol  attire  l’attention du ministre de l’Intérieur sur les éventuels conflits ou affrontements à Barry Ndondol, réputé être un havre de paix. Oumane Faye, le porte-parole du collectif des 52 chefs de carré explique : «  nous nous sommes réunis pour manifester notre désapprobation totale et absolue de l’élection. Le sous-préfet de Ngote Ousmane Dia balaie d’un revers de main ces accusations. Tous les recours introduits et les lettres de protestation adressés au sous-préfet, préfet, gouverneur et ministre de l’Intérieur sont restées vaines. Selon les protestataires, « La majeure  partie de la population n’était pas informée de la tenue du vote. Le fichier détenu par le sous-préfet de Ngoye et faisant office pour le vote était incomplet car ne contenant le plus souvent les noms des partisans du candidat gagnant ». Pour rappel, Thiermo Sow a été élu en obtenant 77 voix contre 52 voix pour Djibril Faye  et 16 voix suivant le recensement du fichier de 2020. Selon lui, « ce sont de mauvais perdants. Nous ne pouvons pas réinventer la roue. Un rapport a été élaboré dans ce sens. Libre à eux de saisir qui de droit ».

ADAMA NDIAYE 

Leave a reply