Élections législatives : « On veut créer une démocratie de riches », Mamadou Diop Decroix sur le parrainage et la caution

1
291

Même s’ils disent avoir collecté plus de 60.000 parrains et mobilisé le montant de la caution élevée à 15 millions, Mamadou Diop Decroix et ses camarades de And Jeuf/Pads ne sont pour autant pas d’accord de ce double filtre mis en place pour les élections législatives du 31 juillet prochain.

« Le parrainage et la caution sont des moyens d’exclusion. Il n’y a pas lieu de créer une redondance dans le filtrage. Soit on fait le parrainage et on ne met pas la caution ou vice-versa. Mais mettre et la caution de 15 millions et le parrainage, nous estimons que c’est une mesure discriminatoire que nous dénonçons. Cette caution est trop onéreuse. J’ai l’impression qu’on veut créer une démocratie de riches », a fustigé le leader de AJ, en conférence de presse ce jour, mardi 26 avril 2022.

Quid de la coalition avec laquelle ira le parti AJ/PADS aux élections prochaines, étant entendu que lors de la présidentielle de 2019 dernier, Decroix et ses camarades étaient dans la Grande coalition Wallu Sénégal, avec comme noyaux le Parti démocratique sénégalais (PDS) de Wade ? Sur ce point, le leader de AJ donne rendez-vous très prochainement.

« Nous estimons que l’unité la plus large, sincère, patriotique est nécessaire pour changer le rapport de force au parlement. C’est la raison pour laquelle nous sommes dans un processus de discussion avec d’autres forces politiques et sociales pour voir les conditions et modalités pouvant nous permettre d’asseoir une coalition solide capable de renverser le rapport de force à l’assemblée nationale. Nous allons dans les jours à venir présenter cette nouvelle coalition», promet-il.

J M D

Leave a reply