Élections locales à Vélingara : BBY maintient le statu quo

0
287

Bien malin celui qui peut donner le prochain visage des responsables des collectivités territoriales à Vélingara. Le protocole de Dakar concernant Vélingara commune et le Conseil départemental visant à maintenir comme tels les responsables actuels a été vite déchiré par certains responsables du camp présidentiel. En effet, au cours d’une rencontre sous l’égide de certains proches du président, une entente a été scellée loin des rues sombres de Vélingara entre le député-maire actuel Woury Bailo Diallo et Ibrahima Diawando Barry, président du Conseil départemental et responsable du parti RCD. Deux poids  de la localité. Mais sur place, beaucoup de militants du camp présidentiel n’ont pas apprécié cette méthode anti démocratique. Et très vite, Me Aliou Sow, ancien DG de la SAPCO et autre poids lourd de l’APR à Vélingara a vu ses militants  accourir chez lui pour le supplier de maintenir sa candidature à la mairie.  Il a répondu  positivement dans une intervention sur les ondes des radios locales. Sa candidature est maintenue et sera portée par une coalition qui va être connue prochainement, tout en indiquant que le président n’a pas interdit ceux qui souhaitent se présenter de le faire.  Il ne sera pas seul cependant à faire face au candidat sortant toujours dans ce camp présidentiel : l’inspecteur de l’enseignement Kabiné Diané » est aussi sur la ligne de départ.

A côté de ce combat épique qui s’annonce  dans le camp BBY, l’opposition entend en finir avec la gestion jugée calamiteuse de Woury Bailo Diallo. Bacary Diao du PDS bénéficie de la puissance du parti libéral à Vélingara depuis toujours. Contrairement à beaucoup de responsables du camp présidentiel avec les transhumants  éternels, il brille par sa constance. A côté, il y a le candidat de Yewwi Askan Wi, le banquier Chérif Baldé, ancien responsable du PS qui garde une chance dans une ville. C’est dire que la compétition reste largement ouverte car le protocole de Dakar risque d’être déchiré par une base fortement sollicitée.

 Commune de Diaobé : Un combat de famille

 Le combat dans ce département reste aussi la commune de Diaobé où le maire Moussa Diao risque de faire face à certains  proches parents. En effet, Dr Bourama Diao de PASTEF est bien placé pour mener le combat dans cette  collectivité locale-phare sur le plan économique. Et cela, à côté du député Aminata Diao, autre membre de la famille. 

  ABDOU DIAO

Comments are closed.