Elevage : 51 milliards de BAD pour booster le secteur

0
231

Le ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de l’Elevage a lancé un programme national de développement intégré de l’élevage, doté d’un montant de 51 milliards FCFA. Ce financement a été mobilisé par la Banque africaine de développement (Bad), la Banque islamique de développement (Bid) et de l’Etat du Sénégal.

Ce programme devrait permettre de créer 3 500 entreprises et 18 000 emplois dans les chaînes de valeur animales et fourragères à l’horizon 2028. Il sera mis en œuvre dans 14 régions du pays, et devrait bénéficier à 32 000 acteurs des chaînes de valeur animales dont 16 000 femmes. Dans sa première phase, selon la note, « le projet vise l’accroissement durable de la productivité et des productions animales. Sans oublier l’amélioration de la transformation et de la mise en marche des produits animaux ainsi que la professionnalisation des acteurs des chaînes de valeurs de l’élevage« .

Le Sénégal est dans une logique de développement des secteurs de l’Agriculture et de l’Elevage en vue d’asseoir sa souveraineté alimentaire. Pour s’en convaincre, le prix de l’aliment bétail subventionné pour la Tabaski au niveau des points de vente de moutons a été fixé, ce 28 mai, à 5 000 FCFA dans l’objectif de rendre les moutons plus accessibles. Pour ce qui est de l’Agriculture, l’État a déboursé 120 milliards FCFA pour la campagne agricole 2024-2025. Les engrais ont été subventionnés à hauteur de 22%. Pour le phosphate, la distribution a été rendue gratuite.

JP MALOU

 

Leave a reply