Éliminatoire CAN 2023 – Sénégal-Bénin : les Lions remettent leur couronne en jeu

0
352

Le Sénégal retourne sur la scène africaine avec les éliminatoires de la CAN 2023 qui ont déjà démarré dans la poule L qu’il partage avec le Bénin, le Mozambique et le Rwanda. Pour leurs débuts, Les Lions accueillent ce samedi 4 juin, au stade Abdoulaye Wade, les Ecureuils du Bénin. Auréolé au mois de février dernier d’un premier titre de champion d’Afrique, le Sénégal a encore un standing à préserver lors des éliminatoires. Il sera également dans un élan de conserver sa couronne et préparer dans la même veine sa prochaine participation à la Coupe du monde « Qatar 2022 ».

Quatre mois après son sacre, le Sénégal retrouve la compétition africaine avec le match qui l’oppose ce samedi 4 juin, le Benin dans le cadre de la première journée du groupe L des éliminatoires de la CAN 2023. Après avoir inauguré leur tout nouveau antre au stade Abdoulaye Wade  où ils ont terrassé les pharaons d’Egypte lors des barrages de qualification pour la Coupe du Monde Qatar 2022, les Lions ouvrent un autre chapitre de leur histoire.  Démarrer par une victoire devant son public serait la meilleure manière d’engager cette nouvelle campagne et la défense de leur titre.

Avec son statut de champion d’Afrique et de premier nation africaine durant 42 mois dans le classement Fifa zone Afrique, le Sénégal reste naturellement le grand favoris de cette rencontre et même dans le groupe L où l’on retrouve outre le Bénin, le Mozambique et le Rwanda.  Ce sera la sixième fois que le Sénégal et le Bénin se rencontrent en compétitions africaines et les Lions dominent largement et ont remporté les cinq confrontations.

La dernière confrontation remonte à la CAN 2019 en quart de finale . Les Lions retiendront un duel âprement disputé et ils  ne s’étaient défait de leurs adversaires qu’à l’issue d’un score plus que étriquée de 1 à 0. Une victoire à l’arrachée obtenue  grâce à un but de Idrissa Gana Gueye à la 70e minute. Trois ans après ce duel, les hommes de l’entraîneur Moussa Latoundji qui a pris la succession du français Dussuyer sont hypermotivés pour bousculer la hiérarchie.

 En battant ou en accrochant, les  » Têtes couronnées  » dans leur nouvel antre du stade Abdoulaye Wade serait sans doute un exploit et le scénario idéal pour espérer décrocher l’une des deux  places qualificatifs et retrouver la phase finale.

Si Sénégal reste très sûr de ses forces, il ne sous-estime donc aucun adversaire . Le sélectionneur Aliou Cissé l’a d’ailleurs rappelé lors de sa conférence de presse en soulignant que les écureuils du Bénin ne « viennent pas en victimes à Dakar »

« Nous allons aborder ce match face au Bénin avec beaucoup d’humilité. Nous sommes champion d’Afrique, le Sénégal est l’équipe à battre et sera beaucoup plus attendu. Notre dernière rencontre contre le Bénin n’a pas été facile (quart de finale de la Can 2019, 1-0 pour le Sénégal). Ça a été très rude » a t-il  rappelé.Dans cet élan, le sélectionneur des Lions dispose d’un groupe au complet avec la présence de ces cadres notamment Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gueye.

Une cuvée auquel il faudra y ajouter l’arrivée en sélection du milieu offensif Ilimane Ndiaye ( Sheffield United ; Angleterre), de l’attaquant Demba Seck (Torino, Italie) et du latéral droit Alpha Dioukou ( Fc Barcelone, Espagne).L’équipe qui engagera la partie ne devrait ne devrait pas trop s’éloigner de celle qui a disputé le barrage de la Coupe du Monde contre l’Égypte. Seul Ismaïla Sarr est incertain. Sélectionné, l’attaquant des Lions est blessé au genou depuis quelques semaines et n’a pas disputé la fin de saison avec son club de Watford..

Pour sa part, le sélectionneur des Ecureuils Moussa Latoundji a misé sur un groupe composé des cadres habituels avec les retours en sélection de Jordan Adeoti et Mickaël Pote.

Omar DIAW

Leave a reply