En visite de travail au Ghana : le président Diomaye expose sa nouvelle vision de la coopération

0
272

Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a bouclé hier, vendredi 17 mai, dans la capitale Ghanéenne sa tournée de deux jours entamée le jeudi 16 mai à Abuja, la capitale de la République fédérale du Nigéria. S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue du Ghana, Nana Akufo-Addo au Jubilee House (Palais de la République), le chef de l’Etat sénégalais a exprimé son engagement pour la consolidation des acquis de la Cedeao mais aussi le renforcement de la coopération bilatérale entre Dakar et Accra notamment dans le domaine des hydrocarbures.

Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, réaffirme son engagement pour la consolidation des acquis de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) en matière d’intégration. S’exprimant hier, vendredi 17 mai lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue du Ghana, Nana Akufo-Addo au Jubilee House (Palais de la République), le chef de l’Etat sénégalais tout en admettant que « la CEDEAO vit actuellement des moments difficiles », a souligné la nécessité  d’« un élan de solidarité fraternelle commune ». « L’unité est primordiale dans la sous-région. C’est en étant unis que nous pourrons mieux engager ensemble les chantiers importants encore en suspens», a lancé le président Diomaye lors de ce face à face avec la presse Ghanéenne.

Outre la question de la redynamisation de la Cedeao, le chef de l’Etat sénégalais, toujours lors de cette conférence de presse, a également appelé au renforcement du partenariat entre les secteurs privés ghanéen et sénégalais. « J’ai proposé au Président Nana que nous convoquions la Commission mixte de coopération pour explorer toutes les possibilités de collaboration dans des secteurs tels que les investissements, le commerce, les hydrocarbures, la défense et la sécurité, l’éducation, la santé et le tourisme. », a-t-il révélé avant de lancer. « Les secteurs privés ghanéen et sénégalais ont leur rôle à jouer. Je les invite à nouer des partenariats solides pour exploiter les opportunités non négligeables dans les deux pays et contribuer à l’augmentation du volume des échanges et des investissements. »

En effet, soulignant que « l’Afrique a connu la prospérité et la puissance », le président Diomaye estime que le continent peut la connaitre à nouveau cette prospérité qui, selon lui, « est à portée de main ». « Il nous faudra pour cela nous rassembler, avoir le panafricanisme chevillé au corps et travailler beaucoup et bien dans la solidarité et la complémentarité pour le développement du continent et l’épanouissement de nos populations. » Pour rappel, à son arrivée en début de matinée à l’aéroport international Kotoka d’Accra, le chef de l’Etat sénégalais a été dans un premier temps accueilli avec les honneurs par les autorités civiles et militaires du Ghana. Et c’est par la suite que sa délégation a pris la direction de Jubilee House (Palais de la République) où son homologue, le président Nana Akufo-Addo l’attendait. Dans un communiqué rendu public en marge de cette visite de travail du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye au Ghana, le bureau d’information gouvernemental (Big) a rappelé que le Ghana est l’un des principaux fournisseurs du Sénégal en produits pétroliers et gaziers dans la zone CEDEAO avec ses exportations vers le Sénégal estimées en 2022 à 43,6 milliards FCFA, soit 9,0% du total.

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply