Equipe de France : la sortie forte de Kylian Mbappé sur la situation politique !

0
432

Alors que l’équipe de France effectuera son entrée en lice à l’Euro 2024, ce lundi, à Düsseldorf face à l’Autriche, Kylian Mbappé s’est présenté en conférence de presse. L’occasion pour le capitaine des Bleus de revenir sur les propos de Marcus Thuram, auteur d’une prise de position remarquée sur le contexte politique français. Dans son sillage, le nouveau joueur du Real Madrid a, lui aussi, appelé à lutter contre le Rassemblement National, et plus globalement les extrêmes, lors des prochaines élections législatives.

Le football est passé au second rang, ce dimanche, lors de la conférence de presse d’avant-match de l’équipe de France. Pourtant, ce lundi à 21 heures face à l’Autriche, les Bleus – placés dans un groupe D assez relevé – feront bel et bien leur entrée en lice dans cet Euro 2024. Oui, mais voilà, au regard du contexte politique français et de la dissolution de l’Assemblée Nationale prononcée par le président de la République, Emmanuel Macron, les questions ont rapidement porté sur le contexte national. Après la prise de position remarquée de Marcus Thuram, Kylian Mbappé, capitaine des Bleus, lui a alors emboîté le pas.

«On est dans un moment crucial dans l’histoire de notre pays, une situation inédite. Il faut savoir faire la part des choses et avoir le sens de nos priorités. On est des citoyens, on ne doit pas être déconnecté du monde qui nous entoure. On sait qu’on est dans une situation importante pour notre pays, une situation inédite. J’ai envie de m’adresser au peuple français. On est une génération qui peut faire la différence. Les extrêmes sont au portes du pouvoir, on a l’opportunité de choisir le futur de notre pays. J’appelle tous les jeunes à aller voter, de prendre conscience de l’importance de la situation. J’espère que ma voix va porter un maximum. Je fais confiance à tous les Français, chaque voix compte. j’espère qu’on sera encore fier de porter ce maillot le 7 juillet», a tout d’abord lancé l’ancien attaquant parisien.

Mbappé valide la prise de position de Thuram contre le RN !

Relancé sur les propos tenus, ce samedi, par son coéquipier intériste, le nouveau joueur du Real Madrid a également eu des mots forts. «Je partage les mêmes valeurs que Marcus, il n’est pas allé trop loin, on est dans un pays avec la liberté d’expression, il a donné son avis et je me range de son côté. J’ai envie d’être fier de représenter mon pays, c’est plus important que le match de demain car le pays est dans une situation compliquée. Vous avez le sens des priorités. Le match de demain est important, mais une situation est plus importante que le match de demain. On l’a préparé le mieux possible. Il ne faut pas être déconnecté du monde et demain on sera là pour défendre les couleurs de notre pays. C’est une situation différente et on doit s’adapter», a ainsi assuré l’international français. Questionné, par ailleurs, sur un possible communiqué à venir des joueurs de l’équipe de France, Mbappé a ensuite assuré que le contexte politique actuel ne laissait personne insensible au sein du vestiaire tricolore.

Pour autant, et en tant que bon capitaine, le meilleur buteur de l’histoire du PSG a tenu à mettre les choses au clair. «En tant qu’équipe, on a pensé à faire quelque chose. On a beaucoup échangé sur le message qu’on pouvait donner. Ca permet de protéger les plus jeunes. C’est difficile de venir s’exprimer ici devant les journalistes, de donner une position sur un domaine qu’ils ne maîtrisent pas. On veut aussi protéger ces gars, qu’ils ne donnent pas l’impression qu’ils s’en foutent. Personne ne s’en fout dans l’équipe. Le but est de protéger l’ensemble des joueurs et l’équipe de France». Et de conclure : «Kylian Mbappé est contre les extrêmes, les entités qui divisent. On a l’opportunité de choisir le futur de notre pays. Il ne faut pas se cacher, mais quand ça concerne notre pays, c’est important. Je suis pour des idées qui rassemblent». Une chose est sûre, si le patron de l’attaque française aura forcément à cœur de porter les siens, ce lundi, face à l’Autriche, ses priorités étaient, pour l’heure, ailleurs…

Footmercato

Leave a reply