États-Unis : une pénurie de lait pour bébé tourne à la crise politique pour Biden

0
115

Les États-Unis confrontés à une pénurie de lait en poudre pour bébés. Et cette pénurie tourne à la crise politique pour Joe Biden. Accusée d’inaction, la Maison Blanche assure faire son possible, mais prévient que cette crise du lait en poudre risque de durer.

C’est l’unique aliment pour la majorité des bébés américains, mais dans les rayons des supermarchés les boites de lait sont de plus en plus difficiles à trouver. Selon les estimations, près de la moitié sont en rupture de stock aux États-Unis. Résultat, c’est la panique pour de nombreuses familles, en particulier les plus pauvres et en pleine campagne pour les élections de mi-mandats. Les républicains tirent à boulet rouge sur l’administration Biden, accusée de ne pas avoir assez anticipé.

Le gouvernement veut reprendre la main

Il faut dire que cette pénurie ne date pas d’hier. Elle s’explique en partie par le manque de main d’œuvre et les ruptures de chaines d’approvisionnement dus à la pandémie, mais aussi par la fermeture en février d’une immense usine du fabricant Abbott dans le Michigan après un rappel de lait soupçonné d’avoir provoqué la mort de 2 bébés. Or Abbott est l’un des 3 groupes qui contrôle 95% de la production de lait maternisé aux États-Unis.

Depuis jeudi, la Maison Blanche tente de réagir, Joe Biden s’est entretenu par téléphone avec les géants de la grande distribution, il promet d’importer plus de lait en poudre d’Europe, mais prévient les familles en plein désarroi. La pénurie devrait encore durer « quelques semaines ».

RFI.FR

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :