Euro 2024 : la Turquie s’impose contre la Géorgie grâce à un bijou d’Arda Güler

0
209

Pour son entrée en lice dans cet Euro 2024 en Allemagne, la Turquie s’est imposée face à la Géorgie à l’issue d’un match plaisant à suivre. Comme cela risque d’être le cas souvent à l’avenir, la solution est venue du génie Arda Güler.

La rencontre entre la Géorgie et la Turquie sentait le soufre ce mardi à l’occasion de la première rencontre de ce groupe F de cet Euro 2024. Alors qu’une pluie diluvienne s’était abattue sur le Signal Iduna Park de Dortmund, une violente explication avait même éclaté entre supporters géorgiens et turcs dans l’antre du BVB. Et alors que les hommes de Willy Sagnol disputaient le premier match de leur histoire dans la compétition, les Croisés n’avaient pas le droit à l’erreur dans un groupe relevé et face à des Turcs revanchards après un Euro 2021 totalement raté. Pour ce faire, l’ancien international français pouvait compter sur un duo Mikautadze-Kvaratskhelia redoutable. De son côté, Vincenzo Montella, qui fête son anniversaire ce mardi, a aligné une attaque portée par ses jeunes pépites Arda Güler et Kenan Yildiz. Tous les ingrédients étaient ainsi présents pour assister à une belle opposition. Et d’entrée, la rencontre se jouait sur un rythme effréné.

Ayant la contrôle du cuir, les Ay-Yıldızlılar ont allumé la première mèche sur une frappe limpide de Kaan Ayhan qui a terminé sur le poteau (10e). Et malgré une réaction immédiate de la Géorgie (13e), la domination turque a finalement été récompensée. Héritant du ballon aux 25 mètres après un mauvais dégagement de la défense adverse, Mert Müldür a donné l’avantage aux siens d’une formidable demi-volée (1-0, 26e). Après ce but du tournoi jusqu’ici, les Turcs ont cru doubler la mise dans la minute suivante, mais Kenan Yildiz était finalement signalé en position de hors-jeu (27e). Après ces deux minutes de folie qui ont fait exulter le Signal Iduna Park, acquis à la cause turque, la Géorgie a repris du poil de la bête. Plus menaçants, les coéquipiers d’un Kvaratskhelia emprunté ont réussi à égaliser avant la pause. Sur un débordement de Kochorashvili, Georges Mikautadze traînait en renard de surface et ne s’est pas fait prier pour inscrire le premier but de l’histoire de la Géorgie à l’Euro. Après une première période très rythmée, Géorgiens et Turcs rentraient aux vestiaires dos à dos.

Portée par un public en feu, la Turquie a même failli prendre le large quelques minutes après mais Ferdi Kadioglu s’est montré bien trop altruiste (69e). Dans l’action suivante, les Turcs ont reçu un sérieux avertissement quand la tentative de Kochorashvili s’est écrasée sur la barre (71e). Sécurisant ce but d’avance face aux assauts géorgiens, dont une grosse opportunité ratée où Kochorashvili et Mikautadze se sont gênés dans le temps additionnel (90+5e) mais surtout un poteau malheureux pour les Géorgiens qui ont tout tenté (90+5e), la Turquie a finalement tenu bon pour empocher une victoire inaugurale de bon augure dans cet Euro 2024. Sur un dernier corner où Mamardashvili avait déserté sa cage sur corner, Akturkoglu a validé le succès turc en terminant dans le but vide (3-1, 90+8e). Séduisants dans le jeu, les coéquipiers d’Hakan Calhanoglu vont désormais pouvoir se préparer au mieux pour le choc de cette poule face au Portugal samedi (18h). De son côté, la Géorgie peut être fière de cette première rencontre à l’Euro. Valeureux et parfois flamboyants offensivement, ils ont presque fait égal avec leurs adversaires durant toute la rencontre. Il faudra faire encore mieux contre la République Tchèque samedi (15h).

Footmercato

Leave a reply