Euro 2024 : l’Allemagne se défait du Danemark et file en quarts

0
180

Pour son entrée en lice en phase finale de l’Euro 2024, le pays organisateur devait se défaire d’une solide formation danoise qui avait terminé deuxième derrière l’Angleterre. Remaniée avec la titularisation de Raum, de Havertz et de Sané à la place de Wirtz, la Mannschaft pensait rapidement faire la différence face à la Danish Dynamite en ouvrant le score grâce à Schlotterbeck, mais une faute au départ de l’action était signalée et sauvait le Danemark (4e).

L’Allemagne démarrait très fort et se procurait de nombreuses occasions grâce à Kimmich (6e), puis Havertz (12e), avant de se montrer plus fébrile par la suite… mais un sérieux orage obligeait l’arbitre M. Oliver à stopper la rencontre pour quelques minutes. Après l’interruption, le match allait dans tous les sens. Havertz butait sur Schmeichel (37e), alors qu’Hojlund manquait une contre-attaque folle devant Neuer (44e). Une première mi-temps riche en rebondissements.

47 secondes qui ont tout changé

Mais la suite de la rencontre aura été encore plus folle. Sur un coup-franc lointain d’Eriksen, Delaney manquait sa reprise et voyait Andersen être présent pour ouvrir le score. Après examen du VAR, Delaney était légèrement en position de hors-jeu (48e). Et sur l’action suivante, le même Andersen était coupable d’une main dans la surface… et voyait Havertz, sur penalty, ouvrir le score 47 secondes après son but refusé (1-0, 53e). En difficulté, les Danois ont failli céder rapidement après un sublime contrôle orienté d’Havertz… qui manquait son duel (59e).

Et après une nouvelle occasion de Hojlund stoppée par Neuer, c’est finalement Musiala qui a offert le break à l’Allemagne, grâce à une belle frappe croisée (2-0, 68e). Sans solution après ce deuxième but marqué, le Danemark n’a pu faire mieux pour espérer revenir au score et sort donc au stade des 8es de finale après un match au scénario très frustrant. Schmeichel évitait même un score lourd en fin de partie. L’Allemagne continuera donc son parcours et affrontera le vainqueur d’Espagne-Géorgie, dimanche (21 heures).

Leave a reply