Évaluation du processus des dernières élections au Sénégal (locales, législatives et présidentielle) : le Cosce convoque un conclave de deux jours

0
186

Le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (Cosce) et le National democratic institute (Ndi) ont organisé hier, lundi 1er juillet, une Table ronde des parties prenantes au processus électoral pour discuter du processus électoral et promouvoir la transparence et la démocratie. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre de deux jours à Dakar a été marquée par la présence de plusieurs membres de la société civile et des représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar, des acteurs politiques dont les présidents de groupes parlementaires de la majorité Benno Bokk Yakaar, Abdou Mbow, et du groupe Yewwi Askan wi, Ayib Daffé. Le député membre du groupe parlementaire Wallu Serigne Mbacké Abo Thiam du Pds était aussi présent ainsi que des anciens candidats à la présidentielle, Mame Boye Diao et Serigne Mboup.

Le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (Cosce) passe au peigne fin son dispositif de surveillance de la dernière élection présidentielle. Plus de deux mois après ce scrutin qui a consacré la troisième alternance politique au Sénégal, le Cosce et son principal partenaire, le National democratic institute (Ndi), ont initié hier, lundi 1er juillet, une Table ronde des parties prenantes au processus électoral pour discuter du processus électoral et promouvoir la transparence et la démocratie. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre de deux jours à Dakar a été marquée par la présence de plusieurs membres de la société civile et des représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar. Les acteurs politiques n’étaient pas également en reste puisque le président de groupes parlementaires de la majorité Benno Bokk Yakaar, Abdou Mbow, son collègue président du groupe Yewwi Askan wi, Ayib Daffé, et le député membre du groupe parlementaire Wallu Serigne Mbacké Abo Thiam du Pds ont également pris part à cette ouverture de même que les anciens candidats, Mame Boye Diao et Serigne Mboup.

Dans son allocution, Michael Raynor, Ambassadeur des États unis à Dakar a exprimé la fierté de son pays vis-à-vis du peuple sénégalais qui, selon lui, a su garder le cap malgré la gravité de la situation du fait d’une remise en cause sans précédent de sa réputation de pays démocratique par le report de la dernière présidentielle. « Le peuple sénégalais, dans toute sa sagesse, s’est levé et a dit non. Le Sénégal a montré au monde que la démocratie était là pour durer. Le peuple sénégalais a su maintenir cette dynamique malgré le report de la dernière présidentielle. Les États-Unis restent déterminés à soutenir le Sénégal dans son parcours démocratique», a assuré le diplomate en chef de l’administration Biden au Sénégal.

Auparavant, le professeur Babacar Guèye, président du Cosce, s’est félicité de la «contribution décisive à une élection présidentielle libre, transparente et apaisée, à travers le programme Nietti Élections » de son organisation qui, en partenariat avec le National democratie institute (Ndi), a mis en œuvre le programme USAID Elections Support communément appelé « Nietti Élections». Venu représenter le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Bira Séne, Directeur de la communication du la Dge, a salué la contribution du Cosce dans la réussite de l’organisation de la présidentielle passée. Sous ce rapport, il a exprimé la disponibilité de son département à accompagner les initiatives du Cosce.

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply