Exploitation gazière : l’unité flottante de production et de stockage à bon port

0
447

La société pétrolière du Sénégal (Petrosen) annonce dans un communiqué en date d’hier, dimanche 12 mai, l’arrivée à bon port dans les eaux territoriales sénégalo-mauritaniennes de l’unité flottante de production et de stockage du gaz en phase de production du gisement de Grand-Tortue Ahmeyim (Gta), situé à la frontière sénégalo-mauritanienne, après 06 jours de voyage depuis les iles Canaries de Las Palmas (Ténérife). Faisant partie des éléments essentiels à la production du gaz de ce gisement, Petrosen Holding tient à faire savoir que cette unité est « une pièce déterminante dans la mise en œuvre de ce projet gazier ».

L’usine flottante, dont la construction entamée en 2019 en Chine avait été retardée en raison de la pandémie de covid-19, avait quitté « les chantiers de COSCO en janvier 2023 pour les chantiers de Sembcorp à Singapour pour des travaux supplémentaires », peut-on lire dans le communiqué. Il rappelle qu’après un stop programmé à l’Ile Maurice, l’unité flottante a fait une escale technique au Yard d’Hidramar de Tenerife pour complétion d’un certains nombres de travaux, pour plus de sécurité dans la production. Achevé actuellement à 92,5%, le reste des activités sera complété dans les eaux sénégalo-mauritaniennes où le FPSO sera mis en service en vue de la production du gaz. Cette mise en service est une étape importante durant laquelle il y aura d’abord l’interconnexion avec les différents équipements sous-marins avant le démarrage de cette usine flottante. Pour rappel, le Fpso sert à faire un premier traitement du gaz pour séparer ce dernier d’autres éléments qui l’accompagnent durant la production notamment l’eau et le condensat.

 

                                                 JEAN PIERRE MALOU

Leave a reply