«Faire preuve de combativité, de courage et de fair-play», Matar Ba aux Lions sourds muets et malentendants

1
315

Le ministre des sports, Matar Ba a sacrifié à la tradition hier, jeudi 28 avril, au cours d’une cérémonie, en remettant, le drapeau national à l’équipe du Sénégal des sourds-muets et malentendants en partance à la Coupe du monde qui se tiendra du 1er au 15 mai au Brésil. Une occasion pour le ministre des Sports d’exhorter les champions d’Afrique sénégalais et représentants de l’Afrique de faire preuve de combativité. Au nom du Comité National Olympique et Sportif du Sénégal, Ibrahima Wade, vice-président, a tenu à saluer l’engagement et la détermination de Matar Ba tout comme ceux des athlètes d’avoir hissé le drapeau  lors des dernières joutes africaines.

 

En partance pour le Brésil où elle représentera le Sénégal et l’Afrique à la Coupe du monde qui se jouera du 1er au 15 mai à Caxia, l’équipe nationale des sourds muets et malentendants a  reçu le drapeau national des mains de Matar Ba. C’était au cours de la cérémonie qui s’est tenue hier, jeudi 28 avril. Une occasion saisie par le ministre des Sports pour les appeler à faire preuve d’engagement et de combativité.

 

«Dans ce cadre, il me revient, au nom du Président de la République et conformément à l’usage, de vous remettre, ce matin (hier, Ndlr), le drapeau national en guise de viatique et d’encouragement. Comme pour l’édition du Championnat d’Afrique, je vous exhorte à faire preuve de courage, de combattivité d’encouragement mais aussi de fair-play. Une victoire n’est belle que lorsqu’elle est acquise de haute lutte dans le respect des règles de jeu et l’admiration de vos adversaires», déclare-t-il.

Le ministre des Sports estime que la participation de l’équipe des malentendants est à la fois symbolique et significative à plus d’un titre. «Elle administre la preuve tangible, s’il en est encore besoin, que le sport est également, par-delà ses aspects éducatifs et intrinsèques, un puissant outil moteur, notamment dans le volet des compétions internationales », soutient-il avant de poursuivre : «Vous aviez honoré votre pays en le maintenant au sommet du sport continental et en lui offrant surtout une place de choix au banquet des meilleurs sportifs d’Afrique. Cette victoire inédite est à marquer d’une pierre toute blanche. Elle s’apparente, à bien des égards, comme le top départ du renouveau du sport sénégalais dans sa conquête de l’Afrique et du monde».

 

Le patron du sport sénégalais n’a pas manqué de relever toute la satisfaction du Président Macky Sall  qui  n’avait pas hésité de recevoir et de récompenser  les  footballeurs sourds muets au retour de la première édition de la Coupe d’Afrique des malentendants  sanctionnée, il y a quelques mois, par une  brillante victoire. «Macky Sall avait exprimé sa satisfaction et son admiration. Fidèle à ses principes d’équité et d’inclusion sociale, il avait fêté et récompensé dignement vos hauts faits sportifs. Pour terminer, je vous renouvelle, chers membres de l’équipe nationale, notre foi en vos qualités techniques et je vous demande, au nom du Président de la République, d’honorer encore le Sénégal et le drapeau national par vos comportements sur les terrains de jeu et en dehors»  a-t-il appelé.

Alhousseyni DJIGO (Stagiaire)

Leave a reply