Fatou Sow Sakho évoque les impacts positifs des infrastructures de Promovilles dans la commune de Tamba

0
368

(APS) – Les infrastructures réalisées à Tambacounda (est) par le Programme de modernisation des villes (Promovilles) « ont beaucoup impacté » sur la vie des populations de quartiers jadis inaccessibles comme Abattoirs, Saré Guilel et Plateau, a-t-on appris de sa coordonnatrice, Fatou Sakho Sow.

« Les infrastructures de Promovilles ont beaucoup impacté sur la vie quotidienne des populations des quartiers Abattoirs, Saré Guilel et Plateau qui étaient inaccessibles », a-t-elle dit.

Désormais, « les motos Jakarta peuvent [accéder] librement [à ces quartiers] à moindre coût, alors qu’avant, le transport était élevé du fait de la mauvaise qualité des routes », a indiqué Mme Sow dans un entretien accordé à l’APS.

Les infrastructures sociales, postes de santé et autres marchés que le Promovilles a fait construire dans ces quartiers sont devenues d’autant plus accessibles, selon sa coordinatrice.

Elle a signalé que la commune de Tambacounda a bénéficié d’une enveloppe de 11,3 milliards de francs CFA, qui a permis la construction d’infrastructures liées à des aménagements connexes et paysagers.

Un linéaire de 15 km de voirie a été réalisé dans la commune de Tambacounda, et des lampadaires et feux tricolores installés sur les différents axes dudit linéaire, a-t-elle ajouté.

« Pour nos projets futurs, nous comptons d’abord terminer la dernière composante qui est l’aménagement paysager et pour laquelle, il y a des projets qui doivent démarrer. Nous avons également en ligne de mire les autres départements où nous avons identifié des tronçons, afin de faire des études en vue de rechercher des financements », a déclaré Mme Sow.

Elle annonce dans cette perspective que Promovilles va intervenir prochainement dans les départements de Bakel, Koumpentoum et Goudiry.

Leave a reply