Féminicides : le Sénégal est le pays le plus dangereux pour les femmes (Onu)

0
501

Les cas de féminicides explosent. 50 000 femmes ont été tuées dans le monde par un partenaire intime ou un membre de leur famille, selon un rapport de ONU Femmes.

58 % d’entre elles ont été tuées par un partenaire intime ou un membre de la famille, selon le rapport.

Néanmoins, avec un taux d’homicides conjugaux/familiaux de 3,1 pour 100 000 femmes, l’Afrique est la région où les femmes ont le plus de risques de se faire tuer par un partenaire intime ou un membre de la famille.

Et le bonnet d’âne revient au Sénégal qui demeure est considéré comme le pays le plus dangereux pour les femmes avec un taux de 87% de victime, note le document parcouru par Le Quotidien.

À l’échelle européenne, c’est l’Allemagne qui compte le plus de victimes tuées par un conjoint ou ex-conjoint. En effet, selon le dernier rapport de l’Eurostat, l’Allemagne compte 189 femmes tuées en 2017.

Derrière elle, la France avec 123 meurtres, puis la Roumanie (83), le Royaume-Uni (70), l’Italie (65), et l’Espagne (54). Il n’est pas anodin de rappeler que le 22 novembre dernier le collectif français, “Féminicides par compagnons ou ex” a annoncé le décès d’une 137e femme, depuis le 1er janvier 2019.

A rappeler que cette dernière semaine au Sénégal, trois femmes ont été tuées et une tentative de meurtre a été signalée.

 

Leave a reply