Finale CAN-17 : Maroc –Sénégal (1-2) : exceptionnel !

0
889

Le Sénégal a encore été sacré champion d’Afrique U-17. Les Lionceaux de Serigne Saliou Dia ont remporté la finale de la CAN de cette catégorie en battant le Maroc (1-2) hier, au stade Nelson Mandela d’Alger. Le Sénégal réalise ainsi un petit chelem en remportant 5 trophées en une année (Lions, Lions de la plage, Lions locaux, U-20 et U-17).

Ils l’ont fait ! Comme les Lions locaux lors du Championnat d’Afrique des nations en Algérie ; les Lionceaux U-20, en Egypte ; les U-17 sont montés hier, vendredi 19 mai, sur la plus haute marche du podium en s’imposant en finale (1-2) devant le Maroc.

Et pourtant, les jeunes sénégalais avaient reçu un coup de massue avec un but matinal inscrit dès la 14ème minute par Abdelhamid Ait Boudlal prend à contre pied le gardien Serigne Diouf qui n’est pas exempt de reproche à cause d’une sortie hasardeuse sur le corner.

Le défenseur sociétaire de l’Académie Mohammed VI de Football (Salé) et capitaine des Lionceaux de l’Atlas d’une tête rageuse catapulte la balle au fond des filets.

Les Lionceaux sont touchés mais refusent de couler. Ce, nonobstant un jeu décousu, emprunté et qui tranche d’avec la belle performance que les Lionceaux avaient habitué à leurs supporters dans cette phase finale qu’ils ont dominé de la tête aux épaules avec une attaque de feu (15 buts marqués) et une défense de fer (seulement deux buts encaissés).

Ce qui a permis aux Lionceaux d’égaliser à 10 minutes de la fin du temps règlementaire. Serigne Fallou Diouf, proposé à la place Amara Diouf, égalise sur penalty concédé par Boudlal coupable d’une main dans la surface de réparation.

Un but qui va libérer les poulains de Serigne Saliou Dia. Puisque trois minutes après, Mamadou Savané (entré en jeu) d’une tête rageuse offre la balle du victoire aux Lionceaux dans un stade Nelson Mandela acquis à la cause sénégalaise.

Le Sénégal réalise ainsi un petit chelem, avec les Malentendants, les Lions du Beach Soccer, la sélection A, les Lions locaux, les U-20 et les U-17. La seule fausse note a été l’élimination des U-23 à la coupe CAN qualificative aux Jeux olympiques Paris2024.

Cerise sur le gâteau, Serigne Diouf a décroché les gangs en argent en tant que meilleur gardien du tournoi ; Amara Diouf s’est emparé du titre du meilleur buteur avec cinq réalisations. Quant à Souleymane Aliou, il est reparti au Burkina Faso avec le titre de MVP de la CAN.

O.D

Leave a reply