Finale can beach soccer, ce vendredi a 13h 30 : le Sénégal vise le 7ème ciel

0
489

Le Sénégal a fait un pas important vers la revalidation de son titre, le 7ème de son histoire dont le 4ème d’affilée. Ce, après avoir battu le pays hôte, le Mozambique 3-2 dans la deuxième demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer 2022. Pour atteindre un tel objectif, les Lions doivent venir à bout des Pharaons d’Egypte qui jouent leur première finale dans cette compétition. Ce sera à partir de 13 h 30 dans la ville touristique de Vilankulo qui a été déclarée depuis le 21 octobre dernier, capitale du sport sur le sable, avec l’inauguration du complexe sportif de Vilankulo, construit dans un ancien jardin d’enfants de la ville.

7ème titre ! C’est l’objectif visé par les poulains de Mamadou Diallo qui affrontent ce vendredi 28 octobre, en finale de la coupe d’Afrique des nations de Beach Soccer, les Pharaons d’Egypte au niveau complexe sportif de Vilankulo de Mozambique. En demi-finale, les coéquipiers de Babacar Fall s’étaient défaits du pays hôte (3-2). Nelson (10’et 21′) a inscrit le doublé pour le Mozambique, tandis que Souleymane Coly (1-2) et Babacar Fall (2-2) ont égalisé pour les Sénégalais, Mamadou Sylla ayant inscrit le troisième but.

Les Lions du pays de la Téranga vont donc affronter l’Egypte à 13h 30, (15h30, heure locale), en finale ce vendredi 28 octobre. Les Pharaons, rappelle-t-on, avaient battu le Maroc 5-4 dans l’autre demi-finale. Ce sera la première fois pour l’Egypte qui n’a pas encore soulevé le trophée tant convoité. Il s’agira également de la reprise de la finale disputée entre l’Égypte et le Sénégal, dans la Coupe COSAFA, en préparation de la CAN Beach Soccer. Le Sénégal s’était imposé 5-4 face aux Égyptiens.

Dans le même temps, dans le match pour la troisième place, les hôtes affrontent les Marocains, également vendredi, à 12 h GMT, (14h00, heure locale). L’Ouganda a terminé le tournoi avec une honorable cinquième place au classement général après avoir battu ses homologues malawites 4-1 aux tirs au but après 6-6 en prolongation. Ce match avait pour but de qualifier les cinquième et sixième places de la compétition. Un format introduit pour permettre aux équipes de disputer le plus grand nombre de matchs possible. Ce fut un match dramatique et intense du début à la fin. En phase de groupe, les Ougandais ont été éliminés de la course au titre par les Pharaons, tandis que le Malawi est tombé aux pieds du Maroc.

Il s’agissait de la troisième rencontre entre le Mozambique et le Sénégal. La première a eu lieu lors de la finale du mois de mai, où le Mozambique s’est incliné 5-4.

La deuxième, en septembre de cette année, où les Mozambicains ont affronté les Sénégalais et ont perdu, par 5-4, dans un match de la Coupe COSAFA-2022, qui s’est tenue en septembre à Durban, en Afrique du Sud.

Les Sénégalais sont arrivés à Vilankulo en tant que triples champions d’Afrique, ayant gagné en 2016, 2018 et 2021. Pour participer à cette édition, ils ont éliminé le Cameroun par un score cumulé de 16-4 après avoir gagné, 7-3, à domicile et 9-1, à l’extérieur.

Le Sénégal compte plusieurs joueurs de classe mondiale, notamment le défenseur Ninou Diatta, qui a marqué 12 buts lors de la Coupe du monde d’octobre dernier en Russie, et les joueurs Laye Mandione et Raoul Mendy, qui ont marqué 10 buts chacun lors du même tournoi.

REACTIONS APRES LES DEMI-FINALES

Abineiro Ussaca, sélectionneur du Mozambique : « Nous avions bien lu la leçon mais, à un moment donné, l’émotion a pris le dessus sur les joueurs. Nous avons commis des fautes inutiles dans des zones dangereuses et cela a été crucial pour que le Sénégal remporte le match. Cependant, dans les matchs à haute pression, il est normal que des situations similaires se produisent. Le Sénégal est une meilleure équipe que nous. Ils ont cinq joueurs qui font partie du top 10 mondial. Nous devons garder la tête haute et continuer à travailler pour atteindre un meilleur niveau que celui que nous avons actuellement ».

Mamadou Diallo, entraîneur du Sénégal : « Nous l’avons fait. C’était un match très difficile et ce n’était pas facile. Je suis heureux que nous ayons réussi. Ce n’était pas facile parce que quand vous jouez avec le Mozambique, l’organisateur de ce tournoi, et ils n’ont jamais organisé quelque chose de la FIFA, c’est la première fois qu’ils le font, et ils voulaient gagner et pour nous, je savais que ce serait très difficile et j’ai préparé mes jeux et je leur ai dit que ce serait difficile pour les joueurs, pour la fédération ».

——

L’Égypte va livrer sa première finale

L’Egypte a été la première à tamponner son passeport pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022, après avoir battu le colosse Maroc par 5-4 à la Vilankulo Arena. Les Pharaons tenteront de remporter le titre après de nombreuses années de médailles de bronze.

Les Pharaons ont eu du mal à se qualifier pour les demi-finales car ils ont terminé la phase de groupe avec 4 points. Ils n’ont gagné qu’un point après avoir battu Madagascar aux tirs au but (4-3) après un match nul 4 à 1 et lundi ils ont battu l’Ouganda 6-2.

Ce n’est pas par hasard si le Sénégalais Oumar Sylla, ancien entraîneur des Lions du pays de la Téranga, a été choisi pour diriger l’équipe du Maroc dans les années à venir. L’expérience de cet entraîneur s’est immédiatement imposée, prouvant qu’il avait étudié son adversaire en détail.

Les Pharaons égyptiens ont été acculés dès les premières minutes, incapables de gérer les assauts des Marocains, qui ont marqué grâce au meilleur buteur Anouar Frindi en première période.

L’Egypte a égalisé en deuxième période par l’intermédiaire de Hossam Hassan, le joueur le plus âgé et le plus expérimenté de l’équipe, qui a marqué son deuxième but à la dernière minute de la deuxième période. Ce fut un match électrisant. Le Maroc était coincé dans un labyrinthe d’idées et n’avait aucune alternative pour renverser la situation.

L’attaquant marocain Anouar Frindi, inspiré et sur la brèche, a inscrit les troisième et quatrième buts égyptiens (4-3), tous sur des courses solitaires. Le duel entre les poids lourds de l’Afrique du Nord s’intensifie.

L’égalisation n’a pas tardé à arriver, Ismaeel Abdelkodos s’interposant dans le but pour porter le score à 4-4. Les choses se compliquent encore plus pour le Maroc, qui voit son but percé par Ahmed Mohamed d’une frappe traîtresse qui trompe le gardien Ismail El Ouariry. Le score était de 5-4. Le premier finaliste de la CAN et représentant africain à la Coupe du Monde de la FIFA était trouvé.

REACTIONS….

Moustafa Zeidan Lofty, entraîneur de l’Égypte : « Nous sommes heureux. Nous avons encore gagné, nous nous sommes préparés longtemps et nous sommes satisfaits de ce résultat. C’est le pari du football si vous êtes comme, vous allez gagner. Nous connaissons très bien le Maroc, cela nous a donné un certain avantage, nous sommes heureux. Reposons-nous et ensuite nous penserons à la finale ».

Oumar Sylla, entraîneur du Maroc : « Tout d’abord, nous remercions Dieu, nous avons joué un match héroïque. Cela n’a pas de sens que nous ayons perdu. C’est un derby, c’est toujours chaud quand on affronte un pays arabe. Mais je pense que si nous étions plus calmes, nous aurions pu gagner le match. Nous menions 2-0, ils sont revenus, ils ont fait beaucoup d’efforts.  »

 

——

Dr Patrice Motsepe en visite au Mozambique vendredi et au Malawi samedi

Le Président de la CAF, Dr Patrice Motsepe, se rend au Mozambique ce vendredi matin pour assister à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022 à Vilankulos, informe un communiqué de la Confédération africaine de football (CAF). Demain samedi 29 octobre 2022, le Président de la CAF sera au Malawi à Lilongwe pour les qualifications zonales du Championnat scolaire africain de football de la zone COSAFA. Il s’agit du deuxième tournoi zonal organisé après celui de l’UNAF en Égypte.

Le Championnat scolaire africain de football est l’un des programmes phares de la CAF. Il vise à développer le football des garçons et des filles en Afrique, en mettant l’accent sur les écoles et l’éducation. 41 pays, 18 000 écoles et 450 000 jeunes garçons et filles du continent ont participé à la toute première édition du programme scolaire africain. Vendredi, au Mozambique, le Président assistera à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer entre les champions en titre, le Sénégal et l’Égypte, à la Vilankulo Beach Soccer Arena à 13h00. Le match sera diffusé en direct sur plusieurs plateformes, y compris la page YouTube de la CAF

Leave a reply