FONCIER / La terre doit rester dans les mains des paysans, selon le coordonnateur du F24

0
171

Le coordonnateur de la plateforme des Forces vives du Sénégal (F24), Mamadou Mbodji, a invité hier, mercredi, les pouvoirs publics à faire en sorte que la terre reste dans les mains des paysans dans une perspective d’intensification de l’agriculture.

“Les terres demeurent le principal moyen de subsistance des paysans. C’est pourquoi les autorités doivent veiller à ce que la terre reste dans les mains des paysans sénégalais […]”, en vue d’une intensification de l’agriculture, a-t-il déclaré. M. Mbodj prenait part à une rencontre organisée par le collectif “Sam Souniou Momel” regroupant les populations des villages de Silane et Mbary, dans le département de Bambey, pour dénoncer “l’accaparement” de leurs terres.

Le coordonnateur du F24 a de même invité les pouvoirs publics à aider les paysans à mécaniser l’agriculture pour intensifier la production agricole dans le monde rural. Selon Mamadou Mbodji, les citoyens ont le droit, chaque fois que leurs terres sont spoliées, de se mobiliser “pour résister afin de lutter contre l’injustice”. Les maires “doivent arrêter de spolier les paysans et de prendre leurs terres” pour “les vendre à des citadins ou des étrangers au détriment des populations”, a-t-il assené, en rappelant que les populations rurales n’ont que leurs terres pour survivre.

Leave a reply