Fonction publique : Oumar Guèye adoube l’état d’avancement de la feuille de route

0
143

Tenue hier, jeudi 7 octobre 2021, sous la présidence d’Oumar Guèye, ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, la première session ordinaire du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Locale (CSFPL), a été l’occasion pour tous les acteurs de la décentralisation de revenir sur l’état de la mise en œuvre de la feuille de route de ce dit conseil. Cette rencontre était le motif pour le ministre de se réjouir d’une part de l’état d’avancement des 14 points de la feuille de route de la fonction publique locale et d’autre part de féliciter tous les acteurs de la décentralisation.

« Le conseil supérieur de la fonction publique locale est instance statutaire, qui doit se réunir régulièrement. C’est la raison pour laquelle nous avons convoqué cette réunion aujourd’hui pour faire le point sur la feuille de route, pour la mise en œuvre de cette fonction publique locale», a confié Oumar Gueye, ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires.

Ainsi, au cours de cette rencontre, réunissant beaucoup d’acteurs de la décentralisation, il était question pour ces derniers de passer en revue les quatorze points relatifs à la feuille de route de mise en œuvre de la fonction publique locale « Nous avons examiné les quatorze points de la feuille de route et nous avons pu constater, pour nous en réjouir, qu’il y a eu beaucoup d’avancées sur quasiment tous les points. Et, c’est le lieu pour moi de féliciter tous les acteurs de la décentralisation », relève le ministre Oumar Gueye.

Avant de poursuivre : « Particulièrement comme vous le savez, le président Macky Sall, a pris un certain nombre de décrets, c’est déjà derrière nous. Nous pouvons dire sans nous tromper que tous les décrets nécessaires à la mise en œuvre de la fonction publique locale sont pris. Et un décret extrêmement important qui est la révision du décret 2011-662, qui a été une forte demande, j’allais même dire  depuis plusieurs années. Ce décret maintenant a été signé depuis très longtemps ».

Concernant, par ailleurs, la mise en œuvre de la fonction publique locale, il précisera : « Nous sommes maintenant vraiment dans une phase ascendante de mise en œuvre de la fonction publique locale, qui est effective actuellement dans les collectivités territoriales. Alors beaucoup d’avantages pour les travailleurs ».

Toutefois, il n’a pas manqué de relever qu’il y a un certain nombre de points qui restent. « Il y a un certain nombre de points qui restent, qu’il va falloir accélérer, notamment le passage de l’IPRES vers le FNR, ça c’est un dossier sur lequel nous allons travailler ».

Et de souligner par suite : « J’ai signé aujourd’hui un communiqué à l’attention de tous les travailleurs des collectivités territoriales, en passant par les employés, parce que comme vous le savez, la différence entre la fonction publique locale et la fonction publique de l’Etat, c’est que dans la fonction publique de l’Etat, il y a un employeur. C’est le ministère en charge de la fonction publique. Mais dans la fonction publique locale, il y a autant d’employeurs que d’exécutifs locaux.  Le maire et l’employeur, le président du conseil départemental et l’employeur ».

« Mais sinon, ce que la fonction publique de l’Etat offre comme avantages aux travailleurs, c’est les mêmes avantages que la fonction publique locale offre à ses travailleurs », conclut-il.

OUSMANE GOUDIABY (STAGIAIRE)

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :