Fonds diaspora : 1 milliard de F CFA mis sur la table par la DER/FJ et la Direction des Sénégalais de l’extérieur pour la diaspora

0
278

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’entreprenariat, la Délégation à l’entreprenariat rapide des Femmes et jeunes (DER/FJ) et le ministère des Affaires étrangères, à travers la Délégation des Sénégalais de l’extérieur, ont signé ce mardi 9 novembre 2021, une convention de financement des projets des Sénégalais de la diaspora pour un montant de 1 milliards, d’ici la fin de l’année 2021.

Sur les raisons de ce Fonds diaspora, le Délégué général à la DER/FJ, Papa Amadou Sarr informe que dans le cadre de leurs travaux, beaucoup de Sénégalais vivant à l’extérieur sollicitent la Der pour le financement de leurs projets. C’est ainsi qu’avec le ministère des Affaires étrangères, notamment à travers le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE), la DER  a décidé de venir en aide à ces compatriotes à hauteur de 3 milliards par ans, soir 10% du budget de la DER.

Déjà, avant la fin de l’année 2021, Papa Amadou Sarr informe que la structure sous sa tutelle met sur la table 500 millions de francs CFA.  

Revenant sur les secteurs concernés par ledit fond, Papa Amadou Sarr indique que ce sont les secteurs prioritaires de la Der, à savoir l’agriculture, le transport, l’élevage, économie numérique, artisanat, services. Il a tenu à préciser que les projets seront principalement établis au Sénégal pour que la richesse reste au pays et que les financements peuvent atteindre 50 millions en financement directe, ou en partenariat avec les banques et partenaires à plus de 200 millions.  Il a, par ailleurs, fait savoir que les objectifs initiaux de ce fond sont d’arriver, d’ici 5 ans, à 30 milliards destinés aux Sénégalais de la diaspora.

Venu sceller le partenariat avec la DER/FJ, le Ministre Secrétaire d’État des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr a pour sa part informé que le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE), dispose d’une enveloppe de 500 millions de francs CFA. Il a ainsi fait savoir que ce fond viendrait combler le gap, car la demande d’accompagnement des Sénégalais de la diaspora est très forte.

Le ministre d’État n’a pas manqué  de trouver que ce fonds, comme le souhaite le chef de l’État, participera à accompagner les Sénégalais de la diaspora, «à passer de ce qu’on appelle une diaspora sociale à une diaspora économique». Car, selon lui, ces fonds étaient envoyés par les compatriotes pour soutenir les familles. Ainsi donc, cet enveloppe permettra de réorienter une partie de ces fonds vers l’investissement productif, en ciblant des secteurs prioritaires.

Il a, dans la foulée, informé qu’un dispositif conjoint sera mis en place avec la DER pour recueillir, étudier et financer les projets. Moïse Sarr a à cet effet promis qu’avec ce nouveau fonds, la transparence sera de mise, dans la mesure où tous les financements seront publiés sur le site du ministère. Il sera ainsi possible de connaître les bénéficiaires des fonds, les montants accordés, tout comme les secteurs dans lesquels ils évoluent.

J M D

Comments are closed.