Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique : diagnostic des défis de stabilité et de souverainetés du continent face aux chocs exogènes

0
415

D’éminentes personnalités et spécialistes des questions de paix et de sécurité se donne rendez-vous au Sénégal, dès ce lundi. C’est dans le cade de la 8ème édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, qui se tiendra du 24 au 25 octobre 2022 au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) sous le thème «L’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souverainetés». Le conclave de cette année, auquel prendront part plusieurs chefs d’État et de membres de Gouvernement ainsi que des dirigeants d’institutions internationales, non gouvernementales et du secteur privé, «mettra tout particulièrement à l’honneur l’Afrique lusophone avec une présence institutionnelle de haut niveau de l’Angola, du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau. Partenaires historiques du Forum, la France et le Japon seront représentés. Seront également présentes des délégations internationales – avec entre autres l’Arabie saoudite, la Turquie, l’Inde, la Gambie, le Mali, le Soudan et les États-Unis – ainsi que des organisations comme l’UEMOA, la CEDEAO et l’OTAN», informe un communiqué parvenu à notre Rédaction, hier vendredi.

 

Après la cérémonie d’ouverture, «les différentes plénières et ateliers thématiques réuniront plus de 300 participants – dirigeants africains et internationaux, chefs d’entreprise, bailleurs de fonds institutionnels et experts de haut niveau. Leurs échanges permettront de formuler des réponses aux crises que l’Afrique connaît, en faveur du développement du continent et du bien-être des populations. En plus du panel de haut niveau qui réunira les chefs d’États autour des défis de stabilité et de souverainetés du continent, deux thématiques fortes seront traitées lors des séances plénières : La 1ère Plénière aura pour objet l’Autonomisation stratégique du continent dans le domaine de la sécurité. L’occasion de débattre du bilan et des orientations stratégiques à poursuivre afin de favoriser davantage l’autonomie sécuritaire de l’Union Africaine et des organisations régionales du continent. La 2nde Plénière traitera des Crises globales et souverainetés en Afrique, avec pour objectif de dessiner les contours de nouveaux modèles de souverainetés africaines, plus résilients, afin de permettre aux États de faire face plus efficacement aux conséquences des crises internationales», précise la source. Et de relever que, organisé conjointement par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur (MAESE) et le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS), le Forum se déroulera cette année avec le soutien de ses partenaires privés.

Papa Moussa CAMARA (Stagiaire)

Leave a reply