France: Aurélien Pradié démis de ses fonctions de numéro 2 des Républicains

0
819

Le feuilleton explosif de la réforme des retraites s’est terminé vendredi soir à l’Assemblée. Mais le sujet continue de secouer les partis politiques, au premier rang Les Républicains. Longtemps défié par Aurélien Pradié, Eric Ciotti, le patron des LR, a décidé de le démettre de ses fonctions de numéro 2. La crise entre les deux hommes couvait depuis plusieurs semaines.

Eric Ciotti fait le ménage.

Les cendres de la bataille des retraites à l’Assemblée à peine retombées, le chef des LR vire Aurélien Pradié de son poste de vice-président. « Ses prises de positions répétées (n’étaient) plus conformes avec les valeurs » du parti, écrit le député des Alpes-Maritimes dans un communiqué, en dénonçant une « aventure personnelle ».

Le jeune et ambitieux Aurélien Pradié, député du Lot, a passé des semaines à défier son parti, s’opposant notamment à la réforme des retraites alors que la direction des LR soutenait officiellement le texte du gouvernement. Il s’était fait le défenseur à droite d’une meilleure prise en compte des carrières longues. « Moi, je sais très bien où je vais », fustigeait Aurélien Pradié en milieu de semaine, dénonçant « la méthode de fracturation » du chef de l’État qui avait critiqué la veille « des oppositions sans boussole ».

Deux mois après son arrivée à la tête des Républicains, Eric Ciotti tente donc d’imposer son autorité. Mais en écartant son ex-rival pour la présidence du parti, il acte aux yeux de tous la division des LR et se fait officiellement un ennemi en interne. Aurélien Pradié, qui avait été éliminé dès le premier tour du scrutin pour désigner le chef de file LR (après avoir rassemblé un peu plus de 22% des suffrages) avait déjà mal pris devoir partager son poste de numéro 2 du parti avec François-Xavier Bellamy, premier fidèle de Bruno Retailleau.

Le jeune député du Lot ne semble pas pour autant prêt à rentrer dans le rang. « Des convictions, ça se défend. Sans relâche », a prévenu le député du Lot dans un tweet.

Leave a reply