France : «La situation est devenue tellement intenable qu’ils sont prêts à tout», Claire Milot, de l’Association Salam, sur les migrants à Calais

0
217

Les tentatives de traversées de la Manche par des migrants sur des bateaux se multiplient au large du Nord et du Pas-de-Calais. Jeudi matin, le corps d’un migrant a été retrouvé sur la plage de Wissant à Calais accompagné de deux personnes «en état d’hypothermie sévère» et jeudi soir, un train a percuté un groupe de quatre migrants qui circulaient sur les voies entre Dunkerque et Calais, faisant un mort et des blessés.

La situation est toujours très dramatique à Calais où la pression migratoire et les drames qui vont avec ne cesse de s’intensifier. Trois migrants sont morts depuis mercredi dans le nord de la France, et plusieurs centaines de personnes ont encore été secourues cette semaine dans la Manche.

Le gouvernement a envoyé sur place le patron de l’Ofii, l’Office français de l’immigration et de l’intégration pour tenter de trouver une solution au problème. En milieu de semaine, celui-ci a notamment annoncé la création d’un sas d’hébergement de nuit de 300 places. Après chaque opération d’évacuation, la structure est censée accueillir les migrants dispersés pour les orienter vers des hébergements pérennes hors de Calais.

Pour faire le point sur ce dossier, Claire Milot, membre de l’association Salam qui vient en aide aux migrants de Calais, est l’invitée de RFI.

Rfi.fr

Comments are closed.