Gambie : Les missions d’observation saluent une élection calme et transparente

0
163

Plusieurs missions d’observation ont présenté leurs conclusions ce lundi 6 décembre, au lendemain de l’annonce des résultats globaux provisoires de la présidentielle en Gambie, samedi, par la Commission électorale. Selon ces chiffres, le président sortant Adama Barrow l’emporte avec plus de 53% des voix. Ousainou Darboe, arrivé en 2e position avec 27% des suffrages, conteste les résultats annoncés.

La mission d’observation de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), comme celle de l’Union africaine ou du Commonwealth, saluent la tenue dans le calme d’une élection transparente en Gambie. La mission de l’Union européenne met l’accent sur une large participation des électeurs au scrutin – le taux de participation s’établit autour de 87% selon la Commission électorale – et une campagne marquée par une véritable compétition.

Mais elle souligne également qu’il faut que des réformes légales soient entreprises, pour corriger des faiblesses structurelles du cadre électoral gambien. Un cadre qui n’a pas été réformé en profondeur depuis les dernières élections de 2016, note la mission du Commonwealth. Cette dernière salue la patience et l’engagement du peuple gambien pour la démocratie dans le pays. Et exhorte la population à conserver la même attitude, au cours de la période post-électorale. Mais aussi à l’approche de la prochaine échéance : des élections législatives sont prévues pour avril prochain.

La mission lance un appel aux partis politiques, à leurs candidats, et à leurs militants, à protéger le calme qui a prévalu pendant le processus électoral.

RFI.FR

Comments are closed.