Gouvernement du premier ministre Ousmane Sonko : des hommes du sérail pour gérer les Forces Armées, la Justice et le ministère de l’Intérieur

0
287

Le premier gouvernement du régime du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye est connu. Il est composé de 25 ministres et 5 secrétaires d’Etat. Dans des départements comme la Justice, les Forces Armées et l’Intérieur, on retrouve des hommes du sérail. Ainsi, le Général de Corps d’Armée, Jean Baptiste Tine, ancien Haut-commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire, est nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Jean-Baptiste Tine, qui est sorti de la prestigieuse Académie royale militaire de Meknès, au Maroc, en même temps diplômé de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale de Melun en France, a eu un parcours élogieux dans la Gendarmerie nationale.

Au département des Forces Armées aussi, c’est un général qui détient les rênes. Birame Diop a été choisi par le chef de gouvernement et le président de la République. Le Général Diop a une expérience militaire de plus de 30 ans.  Il a été Chef d’Etat-major général des Forces Armées sénégalaises, après avoir été Conseiller pour la Sécurité nationale du président du Sénégal et Chef d’Etat-major de l’Armée de l’air. Il a également été Chef adjoint puis Chef des Opérations aériennes de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUC), entre 2002 et 2003, et a été déployé auprès de l’ONG Partners for Democratic change, de 2009 à 2013. Le général Diop est diplômé de l’École royale de l’air du Maroc, de l’Université de l’air des États-Unis et de l’École de guerre de la France. En mai 2021, il a été nommé Conseiller militaire du Département des Opérations de paix de l’Organisation des Nations Unies (Onu).

A département de la Justice, on retrouve aussi un homme du milieu. L’ancien Avocat général à la Cour Suprême, Ousmane Diagne, est nommé ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Il est un magistrat de haut rang qui a eu à être aussi Procureur de la République du Tribunal de grande instance hors classe (alors Tribunal régional hors classe) de Dakar, sous le magistère du président Abdoulaye Wade.

RETOUR DU MINISTERE DE L’INTEGRATION AFRICAINE

Pour les autres postes, on note le retour, entre autres du ministère de l’Intégration africaine dans l’attelage gouvernemental. Yacine Fall est nommée ministre de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères. Mme Fall sera assistée, dans la tâche, d’Amadou  Chérif Diouf, Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur. Malick Ndiaye hérite du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens ; Daouda Ngom du ministère de l’Environnement et de la Transition  écologique.

Cheikh Tidiane Dieye, l’allié et candidat à la présidentielle 2024 ayant désisté au profit de Bassirou Diomaye Faye, a lui été nommé ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement ; Alioune Sall devient ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numérique ; Maimouna Dieye, ministre de la Famille et des Solidarités. Balla Moussa Fofana, ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, travaillera en étroite collaboration avec Momath Talla Ndao, Secrétaire  d’Etat à l’Urbanisme et  au Logement.

 

FATOU NDIAYE

Leave a reply