Groupe parlementaire yewwi askan wi: macky sall parle de « la consolidation du dialogue national et d’ouverture politique » et au même moment il lance des grenades lacrymogènes à Ousmane sonko

0
693

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi se joint à tous les démocrates du Sénégal et d’ailleurs pour dénoncer énergiquement les graves violations des libertés fondamentales et droits du président de PASTEF Ousmane Sonko, le 16 octobre 2022 dans le département de Mbour, plus précisément à Joal.

Ces violations sont d’autant plus graves qu’il s’agit d’atteintes à  la Constitution du Sénégal dont l’article 4 garantit des droits égaux aux partis politiques, y compris ceux qui s’opposent à la politique du Gouvernement en place ; et l’article 8 consacre la liberté de déplacement à travers le territoire.

Le président Macky Sall continue à instrumentaliser les forces de défense et de sécurité pour combattre Ousmane Sonko comme il l’avait fait contre Karim Wade, Khalifa Ababacar Sall et contre tous ceux qui s’opposent à sa politique anti-nationale, anti-démocratique, anti-populaire (mouvements citoyens, paysans, travailleurs, syndicalistes, activistes, victimes de spoliation foncière et de démolition de maison…).

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi doute de la sincérité du président Macky Sall qui parle d’amnistie pour « la consolidation du dialogue national et l’ouverture politique » et qui 15 jours après lance des grenades lacrymogènes sur le convoi d’un adversaire politique.

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi exprime sa solidarité au président de PASTEF Ousmane Sonko ainsi qu’à tous ses camarades.

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi rendra personnellement responsable le président Macky Sall pour tout ce qui se passera dans le cadre de la tournée nationale du président Ousmane Sonko.

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi

Dakar, le 17 octobre 2022

Leave a reply