Guédiawaye : des élues locales formées à la bonne gestion des communes

0
225

(APS) – Des élues locales de Guédiawaye, une ville de la banlieue dakaroise, ont entamé, mardi, une session de formation de deux jours sur des thématiques liées à la bonne gestion des communes, a constaté l’APS.

Cette formation entre dans le cadre d’un projet dénommé : « Politisons les jeunes et les femmes », une initiative de l’Association des juristes sénégalaises (AJS) en partenariat avec l’ambassade du Royaume des Pays-Bas.

’’Cette session de formation vise à promouvoir l’implication des femmes et des jeunes dans la politique. Les femmes élues vont être formées dans différentes thématiques telles que la démocratie, le budget sensible au genre, les sources de financement et les techniques de communication digitale’’, a dit la coordonnatrice du projet, Seynabou Diouf, également membre de l’AJS.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, elle a insisté sur le fait qu’il visait à bien outiller les femmes élues des communes de la ville de Guédiawaye à pouvoir occuper des postes dans leurs collectivités. 

La dizaine de femmes participant à cette rencontre sont entre autres conseillères, adjointes au maire ou encore présidentes de commission dans des municipalités qu’elles représentent.

Selon Seynabou Diouf, elles ont toutes la particularité d’être nouvelles au sein des postes qu’elles occupent.

« Nous avons constaté que les femmes et les jeunes étaient faiblement représentés dans les instances de décision. Et celles et ceux qui étaient déjà dans la politique avaient besoin d’être capacités’’, a-t-elle expliqué.

 Ce constat, a-t-elle souligné, a poussé l’AJS à dérouler ce projet pour accompagner les femmes pour leur ’’donner le courage de participer aux activités politiques et d’être dans les instances de décision’’.

L’AJS et la représentation diplomatique hollandaise au Sénégal souhaitent aussi donner à ces élues les outils nécessaires pour remplir leurs rôles dans les communes. 

En plus, de Guédiawaye, les départements de Dakar, Rufisque, les régions de Matam et de Ziguinchor vont également bénéficier de ce projet, selon sa coordonnatrice.

Leave a reply