HCCT : wallu-yewwi ne prendra pas part à l’élection

0
318

L’intercoalition wallu-yewwi a fait face à la presse suite à la proclamation provisoire des résultats des élections législatives du 31 juillet dernier. Ce face à face avec la presse était l’occasion pour l’intercoalition d’émettre son avis sur la suite à donner aux irrégularités constatées dans certains départements du pays, mais également pour élucider l’opinion nationale et international quant à sa participation à l’élection des hauts conseillers des collectivités territoriales. Ainsi, à l’unanimité, l’intercoalition a décidé de ne pas participer à cette élection, qui selon Déthié Fall, ne sert absolument à rien.

Les leaders de l’intercoalition ont tenu un point de presse ce mercredi, à quelques encablures de l’élection des hauts conseillers des collectivités territoriales. Donnant leurs avis par rapport à l’élection des membres de cette institution, l’intercoalition a décidé à l’unanimité de pas prendre part à ces élections. « On ne peut pas vivre ces inondations en profondeur, à l’intérieur du pays, ici à Dakar et vouloir aujourd’hui remplir une institution qui ne sert absolument à rien », lâche Déthié Fall, qui se questionne dans la foulée « Qui peut dire dans cette salle, ce que s’est cette institution ? Qui peut dire dans cette salle, ces membres de ce haut conseil des collectivités territoriales ce qu’ils font et qui croisent les préoccupations de nos compatriotes. Personne ! »

« Nous avons promis aux sénégalais une gouvernance tout autre et pour ces raisons, nous avons décidé à l’unanimité de ne pas participer à l’élection des hauts conseillers des collectivités territoriales et mieux une fois à l’assemblée nationale après le contrôle que nous comptons faire, introduire une proposition de loi pour sa dissolution », a déclaré face à la presse le mandataire de la coalition Yaw.

Parce que selon lui « c’est une institution budgétivore et nous pensons que ce qui est mobilisé là-bas, peut être réorienté vers les préoccupations des sénégalais ».

Concernant, par ailleurs les irrégularités notées lors de l’échantillonnage des caisses des procès verbaux, l’intercoalition a expliqué les motifs qui lui ont poussé à renoncer d’introduire des recours au niveau du Conseil Constitutionnel « Vous avez vu ce qui s’est passé il y a quelques mois de cela quand ce même conseil pour la première fois au Sénégal, a laissé passer pour la coalition Yaw sa liste des suppléants et à éliminer sa liste des titulaires et pour BBY sa liste des titulaires en éliminant sa liste des suppléants alors qu’ils suivaient une décision du ministre de l’intérieur qui quelques jours avant pour le même problème concernant BBY et c’était le cas pour Yaw, ne s’était pas livré à cet exercice de coupure de liste, mais avait tout simplement rejeter toute la liste de Yaw », a expliqué Déthié Fall, un des mandataire de l’intercoalition.

Ainsi, compte tenu de la gravité de cette forfaiture, d’après lui « On pense qu’il ne sert à rien d’aller introduire au niveau du Conseil Constitutionnel parce que ce n’est pas à ce niveau que les deux, voire trois députés vont nous être restitués. Donc nous avons décidé de n’introduire aucun recours au niveau du conseil constitutionnel », annoncé M. Fall.

O Goudiaby

Leave a reply