Hydraulique rurale : les activités de la SDER lancées dans la zone nord

0
606

(APS) – Le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Badara Sambe, a présidé ce mardi à Richard Toll un comité régional de développement (CRD) axé sur le lancement des activités de la Sénégalaise des eaux rurales (SDER), structure devant gérer l’hydraulique rurale dans les régions de Louga, Matam et Saint-Louis.

 

Cette société, filiale de la Sénégalaise des eaux (SDE), va mettre au profit de ces régions son expérience dans la gestion de l’hydraulique urbaine, a expliqué le chef de l’exécutif régional, évoquant une expérience similaire en République du Congo (RDC).

Selon le gouverneur de Saint-Louis, les ressortissants des régions concernées seront prioritaires pour les recrutements de cette filiale de la SDE qui va s’appuyer sur les entreprises locales pour la formation de ses agents.

Le directeur du contrôle de l’exploitation de l’Office des forages ruraux (OFOR), Ndiamé Diop, estime que le lancement des activités de la Sénégalaise des eaux rurales (SDER) marque le parachèvement de la reforme destinée à assurer l’alimentation en eau correcte des populations rurales.

Il a annoncé « un important programme » de branchements sociaux en faveur des familles démunies qui pourront être raccordées au réseau hydraulique contre 5000 francs CFA.

Le gouverneur de Saint-Louis a insisté sur l’objectif de cette réforme qui vise à atténuer les difficultés rencontrées par les populations pour s’approvisionner en eau potable.

Alioune Badara Sambe affirme que « l’impatience manifestée par les maires et chefs de village ainsi que les usagers massivement déplacés montre à suffisance l’intérêt porté à cette phase de la réforme »

Leave a reply