Hydrocarbures: La SAR ferme ses vannes jusqu’en mars

0
317

La Société Africaine de Raffinage (Sar) informe les usagers de ses services qu’elle observe un arrêt technique pour la révision complète de ses installations à partir du « 29 novembre 2021, conformément à la loi 2001-01 du 15 Janvier 2001 relative aux établissements classés », lit-on dans son communiqué reçu ce jour.

Selon le document, cet arrêt est en rapport au raccordement des unités existantes avec les nouvelles unités construites dans le cadre de l’augmentation de ses capacités de production et l’adaptation de ses unités au traitement du pétrole brut sénégalais. La source précise que « Les travaux se déroulent jusqu’en mars 2022 ». La Sar assure qu’à cet effet que, « toutes les dispositions idoines sont prises pour la continuité de l’approvisionnement correct et régulier du marché local en produits pétroliers ».

Compte tenu du contexte sanitaire et du flux important de personnel dans l’enceinte de la raffinerie durant ces périodes, la Société de raffinage « invite les différentes entreprises engagées dans cette opération à un respect scrupuleux des mesures barrières telles que édictées par les autorités sanitaires dans toutes les zones concernées ». Aussi, « elle accorde une très haute importance au respect des règles d’hygiènes et de sécurité dans les espaces de travail », fait observer le document.

JP MALOU

Comments are closed.