« Il faut arrêter cette violence d’état », peste Mimi Touré

0
883

Lors de son rendez-vous « Jotaayu Mimi sur les réseaux sociaux », la candidate à l’élection présidentielle du 25 février 2024, Aminata Touré, alias Mimi, a saisi le prétexte de la casse des vitres du véhicule du leader du Pastef par des éléments des Forces de défense et de sécurité pour se prononcer. Mimi Touré qui a choisi pour le 6e épisode de son rendez-vous le thème de la violence d’état, pense que l’Etat doit favoriser l’expression libre des citoyens. « Nul besoin de procéder à des arrestations », souligne-t-elle dans une vidéo.

Leave a reply