« Il faut engager la désescalade pour sortir de la crise de façon démocratique et pacifique », a soutenu Alioune Tine en réponse à la sortie du ministre de la justice

0
250

Le ministre de la justice qui a pris part à la Ziarra annuelle de Thierno Mouhamadou Lamine Ka à Guédiawaye a déclaré de manière ferme que « quand on viole la loi, on doit en assumer les conséquences tout simplement. On a besoin de paix dans ce pays. Si on brûle le pays, on le brûle pour tous », en faisant allusion aux leaders de l’opposition arrêtés lors de la marche du vendredi 17 juin dernier.

Une déclaration qui ne sied pas aux yeux d’Alioune Tine, président d’Africa Jom Center, qui au contraire prône pour une démarche pacifique. « Il faut engager la désescalade pour sortir de la crise de façon démocratique et pacifique. Libérer tous les détenus politiques, c’est pacifier », a-t-il déclaré, sur son compte tweeter.

Ousmane Goudiaby (Stagiaire)

 

Leave a reply