Immobilisme du gouvernement concernant les accords: Le Saems et le Cusems en grève

0
223

L’année scolaire 2021-2022 n’a pas encore fini de connaitre des perturbations. Le Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire (Saems) et du Cadre unitaire des enseignants du moyen secondaire (Cusems) reviennent à la charge pour exiger la matérialisation des accords signés avec le gouvernement. A cet effet, ils ont déclenché leur troisième plan d’actions conjoint pour faire face au gouvernement. Hier, lundi 17 janvier, le Saems et le Cusems ont fait une « journée passive » avec un port de brassards rouges.

Pour ce mardi 18 janvier, il y aura un débrayage à 10 heures qui sera suivi d’une assemblée générale. Une grève totale est décrétée le mercredi 19 janvier 2022. Le maintien du boycott de toutes les évaluations, des activités d’éducation physique et sportive et des activités de cellules pédagogiques s’ajoute au mouvement d’humeur des syndicalistes. En effet, ce troisième plan d’actions du Saems et du Cusems devra permettre de « tirer le gouvernement de son immobilisme », selon les syndicalistes.

Les deux syndicats d’enseignants avaient organisé le 12 janvier dernier, une marche nationale à Thiès.  L’objectif était l’apurement des accords du 30 avril 2018, une gestion efficace de la carrière de l’enseignant, un système de rémunération juste et équitable et une amélioration du plan de carrière de l’enseignant. Après cette étape, le Saems et le Cusems prévoient une marche nationale des enseignants à Ziguinchor dans la première quinzaine de février.

Mariame DJIGO

Comments are closed.