Inauguration de la banque de céréale de Ngalagne : le Maire plaide pour la construction de la case des tout-petits de Sarème

0
997

Le Directeur exécutif de Chile fund international représenté par sa vice- Présidente accompagnée du Directeur Afrique et du Directeur national  a procédé à l’inauguration de la banque céréalière de Ngalagne dans la commune de Touré Mbonde mais aussi  à l’évaluation des différentes activités menées dans le cadre de la lutte contre la malnutrition. Le but est d’améliorer la sécurité alimentaire des enfants et familles vulnérables dans les communautés touchées par la pénurie alimentaire. Le Maire de Touré Mbonde a plaidé pour la construction de la case des tout-petits de Sarème.

L’objectif de cette banque est de réduire  le risque d’insécurité alimentaire des enfants, les jeunes et les familles. Ibra Kane, le Maire de la commune de Touré Mbonde déclare que  l’objectif  est de visiter les activités  menées dans le cadre du programme de renforcement de la nutrition développée  par la fédération du Baol en consortium avec Child fund mais aussi l’inauguration de la banque céréalière de  Ngalagne dans la commune de Touré Mbonde. « L’objectif est de lutter contre l’insécurité alimentaire. Cette banque céréalière a été créée  en 2012 par la fédération du Baol pour lutter contre cette insécurité alimentaire. Elle joue le rôle de  sécurisation des stocks. Elle distribue des denrées alimentaires du riz du mil et de l’huile  en période de soudure pour permettre aux familles vulnérables de s’occuper de leurs activités champêtres pendant la période hivernale  mais aussi de fixer les jeunes  dans le terroir afin d’accroître la production locale ». Et il poursuit : « la banque céréalière avait  débuté avec 3 villages avec 93 bénéficiaires mais elle touche 23 villages aujourd’hui avec 274 bénéficiaires. Les stocks ont augmenté de 12 tonnes de riz à 30 tonnes, 10 tonnes de mil et 1240 litres ». Le maire de la commune de Touré Mbonde a saisi cette occasion pour faire un plaidoyer pour la construction  de la case des tout-petits de Sarème sous abri provisoire depuis 2006. C’est pourquoi il demande aux hauts responsables de Chile Fund de les aider à construire cette case des tout-petits. Le Directeur régional de Child fund Chegen Oui déclarera pour sa part :  « j’ai un sentiment de satisfaction parce que quand on visite le centre, on a constaté qu’il y a peu de cas de malnutrition. Si on a pu atteindre ce résultat-là, c’est grâce à la mise en place de cette banque céréalière. C’est l’occasion de magnifier le partenariat entre le gouvernement du Sénégal et Child fund ». Interpellé sur la préoccupation du Maire, il soutient : «  nous avons entendu ce plaidoyer, c’est un domaine qui nous tient à cœur. Ce partenariat est très important. Nous allons essayer de voir avec  ce partenariat qui a été un exemple de réussite comment faire à l’avenir pour pouvoir développer le  partenariat avec  le gouvernement, la mairie s’il y a lieu d’aller dans ce sens ». Le Président du conseil d’administration de l’ONG Fédération du Baol Pape Sémou Ngom a fait savoir qu’il y a 10 autres banques de céréales mises en place dans les départements de Diourbel et Bambey. Selon lui, 300000 tonnes de riz ont été stockées dans ces banques. C’est pourquoi il demande au chef de l’Etat d’aider ces communautés. Pour Mamadou Diouf, le Sous-Préfet de Ndoulo, ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la vision du chef de l’Etat, via le Plan Sénégal émergent

ADAMA NDIAYE

 

Leave a reply