Inauguration du pont de Foundiougne : la «drague» de Macky aux populations du Sine

0
737

Le président de la République, Macky Sall, en inaugurant le pont de Foundiougne a fait un retour aux sources. Par la même occasion, il a promis de répondre à la demande de la zone où il a passé une partie de son enfance.  Le rappel des troupes a également eu lieu pour une majorité absolue lors des prochaines élections législatives.

« C’est toujours avec un enthousiasme renouvelé que je reviens à Foundiougne, mon royaume d’enfance. Je salue avec affectation et respect la cité de Lagandong », a dit le président Macky Sall dans un discours qui n’a pas manqué d’autres références et de souvenirs de ses moments passés dans la cité. Pour lui également, « construire le pont de Foundiougne est une doléance séculaire qui a été satisfaite. « Foundiougne, carrefour d’échange et de rencontre de la diversité culturelle, nourrit le vivre ensemble,  trait d’union entre le Sine et le Saloum, mérite bien ce pont pour qu’afin, cette laborieuse population sorte de l’isolement et en finisse pour de bon avec les désagréments liés à la traversée du fleuve Saloum ». Voilà pourquoi affirme-t-il, «j’ai tenu à réaliser cette infrastructure tant rêvée, tant désirée pendant de nombreuses années ».

Macky Sall dira aussi que Foundiougne tient le pont Nelson Mandela et, ce n’est pas fini,  car promet-il,  « je bientôt démarrer le programme d’amélioration de la connectivité des zones agricoles du nord et du Saloum à hauteur de 200 millions de dollars avec l’appui de la Banque mondiale (Bm) ».   Mieux, a ajouté Macky Sall, « Nous avons un vaste programme appelé programme spécial de désenclavement qui va démarrer incessamment et qui contribue à désenclaver toutes les localités de notre pays ». Il s’agira, selon lui, « de construire des routes et autres infrastructures pour faciliter la connectivité entre les zones de production agricole et les marchés des centres urbains». Macky Sall dit ainsi « s’engager dans la marche du Sénégal émergent et de l’équité territoriale ».

Projection sur les législatives

Une eau en quantité, une demande qui est revenue dans les différentes allocutions des responsables locaux, sera incessamment satisfaite, a promis le chef de l’Etat à la population du Sine. « Je m’attèlerai toujours à satisfaire vos doléances surtout celles relatives à l’approvisionnement en eau. A cause de la mer, l’eau des forages est salée. Il faut donc renforcer la conduite et les forages. La zone sera bien alimentée. Je discutais tout à l’heure avec l’ambassadeur de la Chine Xiao Han sur la construction de forages et de châteaux d’eau pour qu’avec le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), nous puissions garantir une alimentation par transfert », a informé Macky Sall.  Il a terminé son allocution en rappelant ses ambitions politiques. « Je vais recevoir les responsables de la majorité non pas pour remporter les élections dans le département, c’est déjà acquis, mais pour qu’il soit parmi ceux avec le plus grand score aux prochaines élections. Je veux au moins  90% des voix. Ce qui passera inéluctablement par l’union et l’entraide. Abdou Latif Coulibaly est le seul ministre du département, j’invite de ce fait,  le président du conseil départemental, Pape Seydou Dianko, le maire de Foundiougne, Thiemokho Ndiaye ainsi que tous les autres responsables politiques à unir leurs forces. L’objectif n’est plus une bataille pour les Locales mais d’offrir au président de la République une majorité à l’Assemblée Nationale.

F NDIAYE

Leave a reply