Inauguration du stade de Diamniadio : Le coup de Macky !

0
1674

C’est fait ! Le Sénégal a étrenné son tout nouveau stade baptisé stade Me Abdoulaye Wade. Il a officiellement ouvert ses portes hier, mardi 22 février, lors d’une grande cérémonie d’inauguration présidée par le Chef de l’Etat, Macky Sall avec un grand spectacle de danse et de musique, en présence de plusieurs chefs d’Etats et de légendes sportives et musicales. Macky Sall s’est félicité de la construction du nouveau complexe sportif. Il marque, selon lui, le début de la réalisation de bien d’autres infrastructures sportives en vue de développer le sport sénégalais et dans la perspective de l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026 que notre pays va accueillir. Aux milliers de jeunes qui ont effectué le déplacement pour assister à la cérémonie inaugurale du stade, Macky Sall leur lie le nom de l’ancien Président du Sénégal dont le stade porte le nom.

 

«Chers compatriotes le 6 février dernier, nos vaillants Lions faisaient entrer notre pays de fort belle manière dans le palmarès de la coupe d’Afrique des nations de football après une finale époustouflante. A l’unisson, toute la nation a fait corps et âme avec nos Lions et leur a rendu un vibrant hommage. Dans le même esprit de communion et sur cette même page glorieuse de l’histoire sportive de notre pays, nous inscrivons en lettres d’or ce mardi 22 février 2022 (hier, Ndlr) l’inauguration du stade de Diamniadio et c’est une heureuse synchronisation».

 

C’est en ces termes que le Chef de l’Etat, Macky Sall a magnifié l’importance du tout nouveau stade olympique Me Abdoulaye Wade lors de la cérémonie d’inauguration, après avoir adressé ses remerciements à tous les invités.

 

17 mois de travaux

 

Dans la foulée, il s’est félicité du délai des travaux du stade, lancés le 20 février 2020, d’un coût global de 156 milliards de F Cfa.

«Nous avions comme objectif de  réaliser en 24 mois. En cours de route, ce pari audacieux a été rendu incertain par la perturbation des activités de transport et de logistique due à la pandémie de la covid-19. Mais avec notre partenaire Suma, nous avons décidé de maintenir vaille que vaille le délai initialement prévu», a fait savoir Macky Sall.

 

Et d’ajouter, «il a donc fallu accélérer le rythme en déployant d’importants efforts et en travaillant 7J/7 et 24h/24. Les travaux n’ont finalement duré que 17 mois au lieu de 24 prévus et nous devons cette performance exceptionnelle aux 2500 hommes et femmes dont 70% sont des sénégalais tout métier confondu qui ont unis leurs forces, leurs intelligences et leurs talents pour réaliser ce bel ouvrage en 600 millions heures  de travail».

 

Cap sur 2026 pour les JOJ et réhabilitation de plusieurs infrastructures sportives

En effet, dans le cadre du développement du sport au Sénégal et après la construction du nouveau stade olympique, le Chef de l’Etat a annoncé la réhabilitation de plusieurs infrastructures sportives. Ce, pour préparer l’organisation des jeux olympiques de la jeunesse que le Sénégal va accueillir en 2026.

«Regard sur le passé mais également sur le futur avec les jeux olympiques de la jeunesse que notre pays aura l’honneur d’accueillir en 2026, une première en Afrique pour l’histoire de l’olympisme. Nous nous y préparons sous la conduite de Mamadou Diagna Ndiaye, président du Comité national olympique et sportif sénégalais. En plus de ce joyau du Dakar Aréna et de l’Arène nationale de lutte, nous avons en cours le programme de réhabilitation de la piscine olympique, la reconstitution des stades Léopold Sédar Senghor, Demba Diop, Iba Mar Diop, le stade de Diourbel, le stade de Kaolack et de Ziguinchor », a déclaré Macky Sall. Sur ce, il a ainsi invité tout le monde à s’engager dans ce sens.

«J’encourage vivement la jeunesse sportive du Sénégal, toutes catégories et toutes disciplines confondues, Lions et Lionnes du football Navétanes, Académies, Championnats scolaires, universitaire, vous méritez tous nos investissements dans le sport. C’est pourquoi, j’engage les collectivités territoriales, les communes, les conseils départementaux, le secteur privé à accompagner les efforts de l’Etat dans la réalisation des infrastructures sportives pour motiver davantage les ambitions de notre jeunesse dans la quête de l’excellence», dira Macky Sall.

 

Selon lui, l’infrastructure dédiée à la jeunesse est une «invite à poursuivre notre chemin sur la voie de l’excellence et de la fraternité humaine qui forgent la cohésion et la grandeur d’une nation».

Mariame DJIGO

Comments are closed.