Inégalités liées au genre dans le secteur de l’énergie : MCA-Sénégal II s’attèle à résorber le gap

0
706

MCA-Sénégal II a célébré hier, lundi 20 mars 2023, la journée internationale des droits de la femme sous forme d’atelier de partage sur le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie au Sénégal. Organisée autour du thème « Le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie au Sénégal : Opportunités et défis », cette rencontre se veut un cadre d’échange entre diverses parties prenantes du Compact sur les défis genre du secteur. Elle permet à travers un panel sur le thème retenu, de faire des recommandations sur les pistes de solutions afin de pouvoir résorber ce gap d’inégalités liées au genre dans le secteur de l’énergie.

En plus de contribuer à la dynamique internationale de célébration de la journée internationale des droits de la femme, le MCA-Sénégal II a profité de ce cadre tenir un atelier de partage sur le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie au Sénégal. Cette rencontre dont le thème est « Le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie au Sénégal : opportunités et défis » permet aux acteurs de mener une réflexion qui va être suivie d’une action par rapport à un thème extrêmement important qui est aujourd’hui la technologie et l’innovation.

Initiateur de cet atelier de partage sur le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie, Oumar Diop, directeur général de MCA-Sénégal II a fait état de la quintessence de la rencontre tenue ce lundi 20 mars 2023 : « Aujourd’hui, l’atelier de partage que nous démarrons dans le cadre du Compact du Millenium Challenge Account est un atelier qui est extrêmement important. Parce que pour nous, il s’agit aujourd’hui,  dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits des femmes de mener une réflexion qui va être suivie d’une action par rapport à un thème extrêmement important qui est aujourd’hui, la technologie et l’innovation. En quoi, le MCA-Sénégal II aujourd’hui dans le cadre de son compact va contribuer à résorber ce gap qui est extrêmement important », a relevé le directeur général de MCA-Sénégal II.

Organisée autour du thème « Le leadership des femmes dans le secteur de l’énergie au Sénégal : opportunités et défis », cet atelier se veut un cadre d’échange entre diverses parties prenantes du Compact sur les défis genre du secteur. En effet, indique le directeur général de MCA, Oumar Diop par rapport au choix du thème de cet évènement : « Ce thème que nous avons choisi qui concerne le leadership des femmes et filles dans le secteur de l’énergie est extrêmement important pour nous. Parce qu’on s’est rendu compte qu’aujourd’hui, d’après les études qui ont été faites que les femmes représenteraient moins de 25% des personnes qui travaillent dans le secteur de l’énergie ».

« Ce que nous trouverons quand même assez dommage. Dans la mesure où nous avons toujours travaillé pour l’égalité des hommes et des femmes par rapport aux opportunités dans les différents secteurs et on s’est rendu compte qu’au niveau du secteur de l’énergie, le pourcentage est simplement inaccessible », a-t-il souligné

« Et donc, par rapport à ça, nous au niveau du Compact, nous travaillerons avec toutes les parties prenantes à résorber ce gap et à donner plus d’opportunités aux femmes dans le secteur de l’énergie », a assuré M. Diop, qui souligne par ailleurs qu’ « A l’issue de cet atelier, ce qu’il est important de retenir, c’est que nous allons sensibiliser davantage l’ensemble des parties prenantes du secteur de l’énergie à prendre en compte ce gap. Nous allons également discuter à travers ce panel de haut niveau des actions qu’on mettra en œuvre dans le cadre du Compact toujours pour nous assurer qu’au bout des cinquante-deux mises en œuvre, la participation des femmes et des filles dans le secteur de l’énergie va être augmentée de façon extrêmement sensible ».

OUSMANE GOUDIABY

Leave a reply