Infrastructures : le PROMOVILLES déclare avoir investi plus de 11 milliards de francs CFA à Tambacounda

0
297

(APS) – Le Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES) a déclaré lundi avoir dépensé 11,34 milliards de francs CFA dans les travaux de voirie, l’installation des lampadaires et d’autres ouvrages, dans la commune de Tambacounda (est).

‘’Le coût total (…) au niveau de Tambacounda est de 11,34 milliards de francs pour des travaux concernant le développement de la voirie urbaine, la construction d’infrastructures sociales et le volet aménagement paysager’’, a-t-elle confié à l’APS en marge d’une visite de terrain au quartier Liberté, un des 17 quartiers de Tambacounda bénéficiaires des réalisations de Promovilles.

Le chef de l’Etat va présider, mercredi, à Tambacounda, un Conseil des ministres décentralisé.

Parmi les réalisations à l’actif de Pomovilles, Ndèye Safy Sébor Mballo a cité l’installation de 437 lampadaires dans la commune et la réalisations d’un système de drainage des eaux fluviales.

Outre la Maison des femmes de Tambacounda et l’achèvement de la gare des gros porteurs, la chargée de projets a mis en exergue l’aménagement du boulevard Léopold Sédar Senghor, l’esplanade de Tambacounda, le jardin public de la ville, ainsi que l’installation de portiques et de feux tricolores.

‘’’L’accès était difficile avant la réalisation de ces différentes infrastructures. Ce qui entrainait un accès compliqué dans certaines structures hospitalières et scolaires , ainsi qu’un coût élevé du transport’’, a-t-elle relevé.

‘’Les populations nous disent toujours qu’il y a une nette amélioration de leur cadre vie et qu’elles peuvent développer des activités économiques pendant la nuit. Ce qui n’était pas le cas avant’’, a t-elle souligné.

Samba Thioub, un habitant du quartier Liberté, a rappelé que cette partie de la  commune ‘’était impraticable, surtout en période d’hivernage ».

‘’Les habitants avaient du mal à se déplacer. Aujourd’hui nous remercions et saluons ce projet qui a quand-même permis de redorer l’image du quartier », s’est-il réjoui.

Leave a reply