Inondations : la mairie de Kaolack à pied d’œuvre pour éviter des dégâts (adjoint au maire)

0
429

(APS) – Le conseil municipal de Kaolack est à pied d’œuvre pour éviter que  d’éventuelles inondations ne posent pas dégâts dans cette ville du centre du pays, a indiqué l’adjoint au maire en charge de la logistique, de la maintenance, de l’éclairage, des grands travaux et de la voirie, Mbaye Ngom.

« Cette année, nous voulons avoir moins de flaques d’eau que l’année dernière et ne pas avoir de sinistrés et autres dégâts causés par les eaux de pluie’’, a-t-il rassuré. Le ministre chargé de la Prévention et de la Gestion des inondations, Issakha Diop, a pris des engagements pour accompagner les efforts des autorités municipales de Kaolack, a-t-il ajouté, lors d’un point de presse au terme d’une réunion du conseil municipal qui, pour l’exercice 2022-2023, a voté un budget de sept milliards de francs CFA.

« L’année dernière, nous avons connu une réussite sur la gestion des inondations, puisqu’il n’y avait pas eu de dégâts causés par les eaux de pluie, même s’il y avait quelques flaques d’eau. Cette année, nous avons anticipé avec un programme qui nous a permis de pouvoir décanter certaines situations en cas de pluies’’, a-t-il assuré.

Les travaux sur l’axe Sara Ndiougary-Parcelles-Koundam et le curage des canaux à ciel ouvert ont démarré depuis deux mois, a indiqué l’élu local. La municipalité a également mis en place un programme quinquennal pour corriger l’occupation anarchique de la voie publique.

« On ne peut pas commencer avec ce programme, [sur] tous les axes concernés au même moment. Mais on a essayé de prioriser au maximum. Il y a un mois et demi, nous avons lancé la deuxième phase de la campagne de l’éclairage public. Il y a deux semaines, on a lancé la campagne d’assainissement, mais après l’hivernage, on va lancer la campagne de désencombrement de la ville’’, a promis l’adjoint au maire.

Selon lui, une ‘’cartographie claire’’ sera faite pour lancer une campagne ciblée, qui devrait permettre de réussir cette opération de désencombrement de la ville.

»Et d’ici la fin de nos mandats, on aura toujours des axes prioritaires. Et pour cette première année, la priorité, c’est d’améliorer l’assainissement, l’éclairage mais aussi la santé’’, a insisté M. Ngom.

Le maire de Kaolack et ses équipes comptent réfectionner dix postes de santé. Le centre de santé de Médina Baye est aussi concerné par ce programme.

Leave a reply