Intégration des artisans à l’exposition horticole : l’innovation de l’ASEPEX

0
472

L’exposition internationale horticole de Doha ne se limite pas à la botanique et à l’horticulture. Dans une démarche d’impulsion économique et de valorisation de plusieurs secteurs clés du Sénégal, l’ASEPEX (Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations) a fait preuve d’innovation en intégrant le secteur de l’artisanat à cet événement d’envergure. Selon elle, l’intégration du secteur de l’artisanat au sein de cette exposition revêt une importance considérable, car elle permet de mettre en avant la richesse et la diversité de l’artisanat sénégalais. Cette initiative offre aux artisans du Sénégal une plateforme exceptionnelle pour présenter leurs créations et compétences au public international. Elle met en lumière le talent artisanal du pays, allant des objets d’art aux produits artisanaux traditionnels, en passant par l’artisanat contemporain.

Mamadou Dramé, venu du Village artisanal de Saint-Louis a remercié le ministre Directrice général de l’ASEPEX pour les avoir «invités à cette exposition qui est une exposition horticole mais pas artisanale». Son collègue, venu de Mbour, entonne la même chanson pour louer l’innovation. «C’est une grande innovation de la Dg de l’ASEPEX qui est allée vers les artisans, à travers les Chambres de métiers et les Villages artisanaux, pour sélectionner des artisans à convoyer à Doha. Elle l’a fait pour vendre l’image du Sénégal dans le monde à travers l’artisanat. Cette exposition va nous permettre au-delà de montrer notre savoir-faire mais également de gagner de l’argent avec les ventes», a martelé Ramatoulaye Ndao,  représentante de la délégation des artisans.

L’artisanat sénégalais est reconnu pour sa créativité, son authenticité et sa contribution au patrimoine culturel du pays. Cette intégration au sein de l’exposition horticole permet de montrer que l’artisanat peut également jouer un rôle clé dans le développement économique, en favorisant la création d’emplois, la préservation des savoir-faire traditionnels et la promotion des exportations artisanales. Pour Astou Diarra, la présidente de la Fédération  nationale des artisans touristiques du Sénégal, non moins la représentante de la région de Thiès,  le Pavillon Sénégal est le seul à avoir intégrer l’exposition artisanale. «Nous avons amené des sacs en cuir, des colliers, entre autres produits. Nous constatons que les visiteurs s’intéressent au Sénégal, à travers son artisanat. Et voilà, nous avons confiance que nous allons tout écouler d’ici le mois que nous allons rester à l’exposition», a lancé Astou Diarra.

Les visiteurs de l’exposition auront ainsi l’opportunité de découvrir et d’acquérir des pièces uniques, réalisées avec passion et dévouement, par les artisans sénégalais. Cela contribue à renforcer les liens entre le Sénégal et les autres nations participantes, tout en offrant une vitrine internationale à l’artisanat local. Cette intégration innovante démontre l’engagement de l’ASEPEX en faveur de la promotion et de la diversification des exportations sénégalaises, tout en mettant en avant le rôle essentiel de l’artisanat dans l’économie nationale. Elle contribue également à la préservation des traditions artisanales et à la valorisation du patrimoine culturel du Sénégal.

En somme, l’intégration des artisans à l’exposition horticole de Doha est une illustration de la capacité du Sénégal à innover et à créer des synergies positives entre différents secteurs économiques, renforçant ainsi sa présence sur la scène internationale. Cette initiative marque un pas significatif vers la reconnaissance et la promotion de l’artisanat sénégalais à l’échelle mondiale.

Par Moussa THIAM (Envoyé spécial)

 

Leave a reply