Invasion russe en Ukraine : l’Europe prête à lancer « l’arme nucléaire économique » contre Moscou

0
610

Les 27 pays membres de l’Union européenne s’accordent à hisser le ton contre la Russie qui a engagé unilatéralement une guerre contre l’Ukraine. Selon une note de l’Elysée, Moscou est sur le point d’être exclue du réseau interbancaire Swift.

Réticente jusqu’ici par crainte de représailles russes sur ses approvisionnements en gaz, l’Allemagne s’est dite prête à accepter une « restriction ciblée » de l’accès à la Russie à Swift. Berlin a brisé un tabou en annonçant qu’elle allait livrer « dès que possible » à l’Ukraine un millier de lance-roquettes et 500 missiles sol-air de type Stinger pour l’aider à faire face à l’invasion de l’armée russe.

C’est une avancée cruciale dans les sanctions financières contre la Russie qui vient d’être faite par le gouvernement allemand. Une annonce qui peut déboucher sur la sanction la plus importante à l’encontre de Moscou à l’exception d’une confrontation militaire. A savoir couper la Russie du réseau de messagerie bancaire et financière Swift, ce rouage discret mais essentiel des échanges bancaires internationaux puisqu’il permet notamment le transit des ordres de paiement entre banques, les ordres de transferts de fonds de la clientèle des banques, les ordres d’achat et de vente de valeurs mobilières.  Une mesure souvent qualifiée d' »arme nucléaire économique », car son impact est important sur les relations économiques du pays puni avec le reste du monde.

JP MALOU

Comments are closed.