Jacqueline Fatima Bocoum, directrice de communication à Apix : « L’effervescence des investisseurs a fondamentalement repris »

0
282

Selon la Directrice de Communication à Apix, le Sénégal a tourné la page des troubles pré- électorales de la présidentielle du 24 mars dernier et amorcé la reprise de l’activité économique. Invitée de l’émission objection de la radio Sudfm (privée) hier, dimanche, Jacqueline Fatima Bocoum a assuré que l’effervescence des investisseurs a fondamentalement repris au niveau de leur agence (Apix).

Le Sénégal navigue désormais dans les eaux calmes de la reprise des affaires après la tempête des tensions politiques qui ont secoué gravement ses fondamentaux lors de la période pré-électorale de la présidentielle du 24 mars dernier. L’assurance est de Jacqueline Fatima Bocoum, Directrice de Communication à l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix) et fondatrice de Jacademie (Académie de leadership et prise de parole). Invitée de l’émission objection de la radio Sudfm (privée) hier, dimanche, la Directrice de Communication à l’Apix, a, en effet, assuré que « l’effervescence des investisseurs a fondamentalement repris » au niveau de leur agence. « Les affaires reprennent, quand vous voyez le nombre de jets privés qui descendent sur les aéroports ici, le nombre d’investisseurs qui demande les audiences aujourd’hui. A l’Apix où nous avons en charge des questions d’investissement, d’accueillir l’investisseur, de l’orienter, de l’accompagner et de le suivre pour lui permettre de réussir son projet, l’effervescence a fondamentalement repris », a-t-elle indiqué en assurant que le « pays présente aujourd’hui une nouvelle affiche avec un réel crédit sur sa démocratie et sur les intentions d’investissement ».

Poursuivant son propos, Jacqueline Fatima Bocoum a par ailleurs renseigné au sujet de cette reprise du ballet des investisseurs au Sénégal qu’il est lié à un certain nombre de facteurs dont la situation politique actuelle du pays qui, selon elle, « s’est mis au vert », « la curiosité suscitée par le nouveau président » par rapport à « son âge, ses tenues, sa courtoisie et ses déplacements auprès de ses anciens », qui font la « beauté du Sénégal » mais aussi « rassurent le plus grand nombre ». « Je pense aujourd’hui que l’actuel président est une parfaite illustration de cette beauté du pays. Quand tout se passe bien et qu’on a envie qu’il en soit ainsi, même si on sait qu’on ne va pas tout changer parce qu’il y a nulle part au monde où tout change aussi facilement », a indiqué la Directrice de Communication à l’Apix.

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply