JACQUELINE FATIMA BOCOUM, LA VOIX DU SURSAUT

0
203

Dans une interview sur Sud FM ce dimanche, Jacqueline Fatima Bocoum, figure du journalisme sénégalais, a lancé un appel vibrant à la transformation sociale du pays. Trente ans après la naissance de cette radio pionnière, Bocoum dessine les contours d’un Sénégal en pleine mutation.

« Notre société est malade, mais le remède est en nous », déclare-t-elle, pointant du doigt le fossé générationnel et les tabous persistants. Armée de ses 230 000 abonnés Twitter, elle utilise les réseaux sociaux comme un scalpel pour disséquer les maux sociétaux.

Bocoum met en lumière la montée discrète mais puissante des femmes dans les sphères décisionnelles, tout en exhortant la nouvelle génération à s’affirmer davantage. « Le slogan ‘Goor de projet’ (Homme de projet) doit céder la place à ‘Jigeen de projet’ (Femme de projet) », insiste-t-elle.

Face aux défis économiques et à la tentation de l’exil, elle appelle à une fonte de l’éducation et à une mobilisation collective. « Chacun doit jouer sa partition pour reconstruire le pays », affirme-t-elle.

Dans un monde en ébullition, de la France aux pays voisins, Bocoum prône la prudence diplomatique tout en affirmant la souveraineté sénégalaise. Son message est clair : le Sénégal doit forger son propre destin, fort de sa diversité et de sa démocratie.

Leave a reply