Jérusalem hôte d’un Sommet international sur les technologies de l’eau, en septembre

0
265

(APS) – La ville de Jérusalem va accueillir du 17 au 19 septembre prochains ”WATEC Israël 2024”, un sommet international sur les innovations technologies appliquées à la planification, la gestion et la protection responsables des ressources en eau, a appris l’APS de ses organisateurs.

Cette année marque la huitième édition de ce grand rendez-vous jumelée au deuxième ”Salon Greentech”, et qui va clôturer la Semaine de l’eau en Israël.

Pour imprégner les institutions publiques, le secteur privé et des organismes de recherche sénégalais qui seraient intéressés par ce sommet de trois jours, l’ambassade israélienne au Sénégal a organisé, ce mardi, une session d’informations à leur endroit.

‘’L’édition 2024 de WATEC Israël soulignera – en synergie avec Greentech 2024 – l’importance d’un accès fiable à l’eau, de son caractère abordable, des investissements dans les infrastructures et de l’énergie verte, englobant la gestion, la politique, l’innovation, la finance et les aspects numériques dans tous les domaines’’, a fait savoir Eric Benarrous, le directeur du développement international de WATEC, qui intervenait en ligne lors de cette rencontre.

Le Sommet réunira des experts, des innovateurs et des leaders d’opinion du monde entier autour de quatre problèmes urgents liés à l’eau et portant sur l’eau dans la nature, l’agriculture, le dessalement, les secteurs municipaux et industriels, ont fait savoir les organisateurs dans un document remis à la presse.

‘’WATEC Israël est le lieu de rencontre de l’écosystème israélien de l’eau et l’occasion de présenter Israël comme un leader mondial de l’innovation dans les technologies de l’eau et de la réutilisation’’, ont-ils indiqué.

‘’Partenariats gagnant-gagnant’’

Selon l’ambassadeur israélien au Sénégal, Ben Bourgel, l’expertise israélienne dans le domaine de la maîtrise de l’eau sera présentée aux participants sénégalais au Sommet dans un objectif de renforcement des compétences humaines et technologiques.

‘’Bien que l’eau soit la ressource la plus précieuse sur terre, notre planète ne renferme que 3% d’eau douce. Ce qui veut dire que cette ressource est très limitée et tarissable’’, a-t-il fait observer.

Mashav, l’agence israélienne de coopération internationale pour le développement, fait état de moins de 8% de perte d’eau contre 30% au Sénégal, selon la SONES. Avec 87% d’eaux usées réutilisées pour l’irrigation, contre 17% en Espagne, Israël, pays désertique sur plus de 60% de sa superficie, constitue un cas d’école pour ses partenaires comme le Sénégal.

‘’Si vous avez un problème d’eau, la solution se trouve forcément en Israël’’, selon Eric Benarrous, le directeur du développement international de WATEC.

Les potentiels participants sénégalais au WATEC Israël espèrent, pour leur part, nouer avec des entreprises israéliennes spécialisées dans les questions de l’eau, notamment le dessalement de l’eau de mer, la gestion des eaux usées, les pertes dans le réseau de distribution de l’eau, etc., dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant.

‘’Le Sommet leur permettra de créer des contacts autour de la thématique de l’eau, sur les plans logistique, technique et administratif avec des startups technologiques, des investisseurs israéliens du secteur de l’eau’’, leur a assuré l’ambassadeur Ben Bourgel.

Leave a reply