JOJ Dakar 2026 : le COJOJ et le ministère de l’Education nationale en partenariat

0
930

Le ministère de l’Education nationale et le Comité d’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse (COJOJ) Dakar 2026, ont procédé ce lundi, à la signature d’un accord de partenariat, a constaté l’APS.

« On doit relever le double défi d’une organisation réussi et irréprochable et une participation positive avec l’atteinte de performances sportives de haut niveau », a insisté Mamadou Talla sur la mobilisation autour de cet événement olympique, une première en terre africaine.

 

  1. Talla a rassuré de l’accompagnement de son ministère qui « est le principal bénéficiaire des jeux olympiques de la jeunesse, du fait de la tranche d’âge concernée 15-18 ans, qui se trouve essentiellement dans nos écoles et établissements’’.

 

Dans cette perspective, le ministre de l’Education nationale a révélé que le chef de l’Etat a signé le 02 décembre dernier, « le décret de création de la Fédération sénégalaise du sport scolaire (F3S) ».

 

« Permettez-moi de vous demander, dans votre rôle de mère de toutes les fédérations, de faciliter la future collaboration avec cette dernière », a-t-il lancé au président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye.

 

Cette collaboration, a-t-il fait savoir, permettra au ministère de l’Education nationale de développer des programmes et des projets dans plusieurs domaines, citant la promotion et le développement du sport et de l’éducation physique à l’école, la relance des compétitions interscolaires, la mobilisation des acteurs de l’école autour JOJ Dakar 2026’

 

Dans le même sillage, Mamadou Diagna Ndiaye est revenu sur la nouveauté d’une telle organisation en Afrique, mais également sur le nombre d’athlètes et de pays participants.

 

« Il s’agit d’embarquer toute la communauté éducative du pays dans la préparation de cet évènement inédit en Afrique et au Sénégal », a dit Diagne.

 

En effet, a-t-il ajouté, « ce sont 4676 jeunes athlètes âgés de 15 à 18 ans, issus des quatre coins du monde et de 206 comités nationaux olympiques, qui séjourneront dans notre pays’’.

 

« Notre accord jette les bases pour des actions et initiatives concrètes comme entre autres l’organisation de sessions de formation des enseignants aux valeurs de l’olympisme pour leur meilleure diffusion en milieu éducatif, l’établissement du Brevet olympique, civique et sportif et le label Dakar 2026 au profit des meilleurs élèves et établissements scolaires », a-t-il ajouté.

 

S’adressant au ministre et à ses collaborateurs, Mamadou Diagna Ndiaye a salué la collaboration entre les deux équipes.

 

« Elles ont posé les premiers jalons avec la participation de qualité d’enseignants à la première session de formation des formateurs au programme d’éducation aux valeurs olympiques’’, a-t-il rappelé, soulignant que cette formation était conduite par le Comité international olympique (CIO) à Dakar du 23 au 28 avril derniers.

 

« Le partenariat est signé aujourd’hui avec le ministère, mais nous avons commencé à travailler depuis plus d’un an’’, a conclu le président du CNOSS.

Leave a reply