Juin 2024 est le 13e mois consécutif de record de température

0
189

Juin 2024 est le 13e mois consécutif à établir un record de température moyenne plus élevée que les mois équivalents, selon les estimations de l’observatoire européen Copernicus.

Il s’agit du mois de juin le plus chaud jamais mesuré, effaçant le record déjà battu en 2023. En outre, c’est le 12e mois à dépasser le 1.5 °C, le seuil fixé lors de la COP 2015 et signé par la quasi-totalité des états. Les températures du mois du juin ont atteint des niveaux record dans le monde à cause du rejet de gaz à effet de serre dans l’humanité.

En juin 2024, le globe a affiché une température moyenne de 62 degrés Fahrenheit (16,66 degrés Celsius), soit 1,2 degré (0,67 Celsius) de plus que la moyenne sur 30 ans pour ce mois, selon Copernicus.

La température globale continue d’augmenter à un rythme rapide. Et les records ont également été battus avec une marge très importante au cours des 13 derniers mois. C’est donc tout à fait remarquable. : souligne Nicolas Julien, climatologue à Copernicus.

Conséquence, une surchauffe inédite des océans qui ont absorbé 90 % de l’excès de chaleur provoqué par l’activité humaine. En Arabie Saoudite, le thermomètre a dépassé les 51° causant la mort d’au moins 1300 pèlerins. La chaleur hors norme à la surface de l’Atlantique nord a ainsi renforcé la puissance de Beryl, un ouragan exceptionnel qui a dévasté les Antilles début juillet.

Leave a reply