Kalidou Koulibaly, homme du match : «Garder les pieds sur terre»

0
269

En 67 sélections, Kalidou Koulibaly a inscrit hier, mardi 29 novembre, son premier but. Mais un but qui vaut son pesant d’or parce qu’il envoie le Sénégal en huitièmes de finale de la coupe du monde de football Qatar2022 où les Lions vont affronter dimanche prochain 4 décembre le Three Lion de l’Angleterre à partir de 19 heures GMT. Pour autant, l’enfant de Ngano (département de Kanel) ne s’enflamme pas. Il demande à ses coéquipiers de garder les pieds sur terre. 

(QATAR, Doha)–«Je suis très content pour moi-même et pour l’équipe. Nous avons manqué notre premier match mais cela ne nous a pas découragé. On est resté soudés et je dédie ce trophée à la famille de Pape Bouba Diop qui nous a envoyé des messages et de la force».

Le discours du coach

«Effectivement, nous avons pu aggraver le score aussitôt après l’égalisation de l’Equateur. Quand nous avons pris ce but, on est restés calme. Le coach nous a préparé à la la mi-temps. Il nous a fait comprendre qu’ils allaient attaquer plus pour marquer. On ne doit rien regretter et on doit tout donner parce que quoi qu’il en soit on a fait un match très correct. On a toujours cru en nous».

1er but en 67 sélections

«Personnellement, j’étais au bon endroit et j’ai reçu le ballon au bon moment. Je suis très heureux d’avoir marqué mon premier but en sélection, après 67 matchs et c’est arrivé à la Coupe du Monde. C’était important d’avoir attendu tout ce moment».

Mélange d’émotions après son premier but en Lion

«Il se passe beaucoup de chose. Mais, il faut faire la part des choses. On sait que ce match là est spécifique pour nous puisqu’il coïncide avec la disparition de Pape Bouba Diop qui était un très grand footballeur, une vraie légende pour le football sénégalais. Il m’a fait rêver. Il nous a fait rêver. Moi, personnellement, j’ai vu les vidéos que sa famille a postées et ça ma vraiment touché et m’a vraiment touché. Tous les Sénégalais ont vu ça. C’est pourquoi, nous avons à cœur d’offrir un beau cadeau à la famille de Bouba Diop».

Montrer que nous sommes champions d’Afrique

«Maintenant, je crois qu’il va falloir bien se reposer et garder les pieds sur terre. On est qualifiés et c’est bien. Je pense qu’on va fêter ça ce soir (hier) mais à partir de demain (aujourd’hui), on va reprendre la concentration pour les 8èmes finale. On ne fera pas de figuration. On doit montrer que nous sommes les Champions d’Afrique. A nous de bien récupérer pour être prêt en 8èmes finale».

Le message après le but

«L’importance, c’est la qualification. Quand on a vu le tirage, on a su que le groupe est homogène. Après le premier match, beaucoup de personnes ont pensé qu’on n’était pas capable de faire grand-chose dans le tournoi. Nous joueurs, on savait qu’on avait les armes pour atteindre nos objectifs. Heureusement que le peuple a suivi et c’est extraordinaire. Je tiens à le remercier parce que je sais que sans eux mêmes dans le stade, ça allait être compliqué. Les Equatoriens étaient plus nombreux dans les stade mais on entendait plus les Sénégalais. Ce qui est quelque chose de fabuleux pour nous».

«Si j’ai mis le doigt sur les oreilles, c’est pour dire qu’on n’écoute personne. Il faut écouter les personnes qui vous aiment et qui vous critiquent. On est capable de faire de bonnes choses. On dédie cette victoire à Sadio Mané aussi qui nous envoie tout le temps les messages d’encouragements avant le match malgré son absence. On vit en famille et la famille vit bien».

Des joueurs qui sortent du lot en l’absence de Sadio Mané

«Après la blessure de Sadio Mané, 2/3 du monde entier doutait de notre qualification. Seuls nous les joueurs et le peuple sénégalais étaient sûrs qu’on était capables de se qualifier malgré la blessure de Sadio Mané. On a toujours été une équipe collective, des frères. Nous dédions aussi cette victoire aux 17 millions de sénégalais qui sont au pays et ceux qui sont un peu partout dans le monde. Après sa blessure, je l’ai eu au téléphone parce que j’étais désolé pour lui et je n’y croyais pas. Je savais que les cadres auraient plus de pression. Personne ne croyait en nous mais on devrait montrer qu’on était une équipe. Parfois, on joue pour lui parce que c’est notre star. On sait qu’on a un bon collectif. Aujourd’hui, Ismäila Sarr est en train de faire une superbe Coupe du Monde tout comme Ilimane Ndiaye, Bamba Dieng, Pathé Ciss qui a fait un énorme match. On essaie de les mettre dans d’excellentes conditions pour qu’ils montrent leurs talents qui nous aident. On est trop contents de cette qualification».

«Bien sûr que c’est un rêve pour nous d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Après notre première défaite, je pense qu’on a vu une autre équipe du Sénégal ; là, on va bien se concentrer pour bien aborder la suite de la compétition parce qu’on doit montrer  à tout le monde que le Sénégal a une bonne équipe. »

Leave a reply