Kalidou Koulibaly : « On a tout appris à propos de la Gambie et on est prêt à jouer contre nos frères. »

0
276

Moins de 24h avant son entrée en lice dans cette CAN 2023, en Côte d’Ivoire, Kalidou Koulibaly, capitaine des Lions du Sénégal, en compagnie de son entraineur, a fait face à la presse pour des besoins de la traditionnelle conférence de presse d’avant match. Répondant aux questions des journalistes, le défenseur central des lions de la Téranga a assuré que d’être prêt à leurs frères de la Gambie, ce après avoir revisité l’histoire entre les deux pays. « On a tout appris à propos de la Gambie et on est prêt à jouer contre nos frères. », a-t-il assuré.

Avec le sacre au Cameroun le Sénégal a commencé à gagner, à tous les niveaux

On a mis longtemps pour gagner notre premier titre. Un trophée qu’on voulait vraiment avoir. Après il y’a eu une inspiration pour toutes les jeunes générations qui ont fini de gagner. Maintenant on est rentré dans l’histoire du Sénégal. Aujourd’hui on va jouer une Can qui sera totalement différente, ce ne sera pas comme celle de 2022. Chaque Can aura sa particularité. Il y aura 24 équipes qui vont vouloir être championnes d’Afrique et on en fait partie. En gagnant cette deuxième CAN d’affilé, on va entrer dans l’histoire de cette compétition et, c’est ce qu’on veut, écrire l’histoire du Sénégal, l’histoire de l’Afrique. On a ça, dans nos têtes, on va faire tout pour y arriver et ça va commencer par ce match contre la Gambie.

Une équipe formée de jeunes et joueurs expérimentés, la gestion de la pression

Les jeunes qui ont déjà remporté des trophées montrent qu’ils méritent la confiance, donc ils sont à la hauteur. Donc en plus des jeunes, il y’a des joueurs d’expériences. C’est un véritable mélange qui va permettre à l’équipe de donner le meilleur. La pression exercée sur le frôle est une bonne chose, elle permet de sentir que c’est quelque de sérieux, de très importante ( NDLR la CAN). Donc c’est une chose qui va permettre aux joueurs de s’investir comme il le faut. Nous allons aborder les matchs un par un, et nous visons victoire après victoire. Nous savons que toutes les équipes qui sont là veulent nous battre. Donc nous allons prendre les choses très au sérieux.

Le Gambie joue pour sa fierté alors que pour le Sénégal, c’est un match normal

On va d’abord souhaiter la bienvenue à l’équipe de la Gambie qui a eu des difficultés avec leur avion. Le premier match historique contre la Gambie a eu lieu en 1962. On a tout appris à propos de la Gambie et on est prêt à jouer contre nos frères. On sait que c’est très difficile quand il s’agit de jouer contre ses frères, ses cousins, des personnes proches de nous. Le match est très important pour nous, on va le prendre comme une finale parce que jouer une équipe si proche sur le plan géographique sur le plan culturel, c’est très difficile. On sait que la Gambie a de grands joueurs aussi comme Moussa Barro, mais on fera tout pour gagner ce match. Mais nous aussi on a de grands joueurs. Après on a nos cousins guinéens, nos frères camerounais donc voilà c’est un groupe très difficile et je pense qu’on a trois finales à jouer dans ce groupe pour se qualifier.

 

Ousmane GOUDIABY avec (A T)

Leave a reply